Dernière mise à jour

Démocratisée par le jardinier américain Mel Bartholomew grâce à son livre intitulé « Square Foot Gardening » (traduction : Jardinage en carrés), la culture potagère en carré existe depuis le Moyen-Âge. Néanmoins, ce sont ces quelques dernières années qui ont vu son succès exploser.

Et pour cause, le potager en carrés offre de nombreux avantages pour peu d’inconvénients. Pourquoi le potager en carrés est-il autant plébiscité ? Est-il adapté à tous les modes de culture (permaculture etc.) ? Comment le choisir, le construire et l’entretenir ?

Toutes les réponses à ces questions, et bien d’autres encore, sont dans notre guide complet du carré potager.

Pourquoi opter pour un potager en carrés ?

Les raisons pour lesquelles opter pour un système de potager en carrés sont très nombreuses. Petit tour d’horizon de tous les avantages d’un carré potager :

  • Il peut aller partout : dans un jardin petit ou grand, sur un balcon, sur une terrasse, ou même sur un toit d’immeuble
  • Un rendement optimisé : le carré potager permet un rendement plus élevé sur une surface plus petite. Ainsi, il est possible de cultiver vos fruits, légumes et autres plantes aromatiques jusqu’à être autonome et nourrir votre famille de vos récoltes, même avec un espace restreint.
  • Il est esthétique : judicieusement installé et bien décoré, votre potager en carrés sera aussi agréable à regarder.
  • Convient à toute la famille : petits et grands, enfants et grands parents, tout le monde pourra en profiter et participer à l’entretien de vos carrés de potager.
  • Un entretien plus facile : tenir un jardin potager en carrés demande globalement moins d’efforts, surtout physiquement. Votre dos vous remerciera ! De plus, les potagers en carrés n’ont pas les mêmes problèmes que les potagers classiques. Vous aurez notamment moins de problèmes de nuisibles, et ces derniers (s’il y en a quand même) seront plus facile à éloigner.
  • Pas besoin d’engrais ! Dans un carré potager bien entretenu, les réserves d’eau et de nutriments dans la terre sont plus importants que dans tout autre type de potager où ces derniers se dispersent plus facilement. C’est aussi pour cela qu’on observe de meilleurs rendements avec ce système.
  • Il convient à la permaculture : vous souhaitez vous lancer dans la permaculture mais ne le faites pas parce que vous pensez manquer de place ? Avec un potager en carrés, ce problème n’en est plus un !

Après avoir énoncé tous ces avantages, il semble difficile de trouver des inconvénients au carré potager. Il y en a tout de même quelques-uns, mais ces derniers sont vite compensés :

  • L’investissement : Installer un potager en carrés nécessite un investissement financier un peu plus élevé que pour un potager classique. Cependant, cet investissement reste accessible à la plupart des budgets et il est vite rentabilité.
  • L’entretien de la terre : Contrairement à un potager au sol où il est possible de laisser la terre se fertiliser toute seule (permaculture), avec un potager en carrés, il faudra veiller régulièrement à l’apport en eau et en nutriments de votre terre. Cela demande donc un peu plus de travail, mais un travail globalement moins “pénible”.
  • Ne convient pas à tous les légumes : Le potager en carrés ne convient pas à tous les types de plantes, et notamment aux légumes racines (pommes de terre etc.) qui ont besoin de plus de profondeur pour s’épanouir (sauf dans le cas d’un carré au sol).

Bien choisir son potager en carrés

Choisir un potager en carrés

Pour bien choisir votre potager en carrés, tenez compte des éléments suivants :

  • La taille de l’espace que vous souhaitez consacrer à votre potager
  • Sa configuration (en pente, sens d’orientation etc.)
  • L’usage que vous souhaitez en faire (jardinage plaisir, autonomie alimentaire etc.)

Les différents types de potagers en carrés

Le potager en bois au sol

Comme son nom l’indique, un potager au sol en carrés consiste à construire des bordures en bois d’une certaine hauteur, afin ensuite de remplir les carrés de terre. Votre potager sera donc légèrement surélevé, mais toujours en contact direct avec le sol. C’est le type de carré potager le plus couramment utilisé dans les jardins.

Si vous n’avez pas de jardin et souhaitez faire un potager en carrés sur le sol de votre terrasse, cette option est toujours possible. Il faudra simplement séparer votre potager du sol en utilisant une bâche ou des cartons, par exemple.

Les bordures sont généralement faites de planches de bois (pin, mélèze etc.), mais vous pouvez aussi laisser libre court à votre imagination, et/ou utiliser du matériel de récup. Les planches/bordures n’ont pas besoin d’être très épaisses pour être efficaces.

Avantages d’un potager au sol :

  • Légèrement surélevé, il rendra vos travaux de jardinage moins fastidieux et vos récoltes plus faciles.
  • S’il est en contact direct avec la terre de votre jardin, vous aurez moins d’apport en nutriments à effectuer.
  • L’apport en eau sera lui aussi optimisé, puisqu’en cas de pluie, l’eau s’écoulera facilement et votre sol restera suffisamment humide pour nourrir vos plantations.
  • Vous n’aurez pas besoin d’ajouter d’engrais.
  • C’est le type de potager en carrés le plus simple et le moins coûteux à mettre en place.

Inconvénients d’un potager au sol : Sa hauteur est limitée, vous aurez moins à vous baisser pour l’entretenir, mais vous devrez vous baisser tout de même. À éviter, donc, si vous avez des problèmes articulaires ou des problèmes de dos.

Le potager surélevé

Contrairement au potager en bois classique, le potager surélevé n’est pas en contact direct avec le sol. On parle alors de potager hors sol, tout simplement. Il possède les mêmes avantages que le potager au sol, sans l’inconvénient d’être limité par la hauteur. Vous pouvez tout à fait envisager, par exemple, de construire un potager en carré monté sur pieds, qui vous arriverait à hauteur de taille. Vous n’aurez alors pas du tout à vous baisser pour le cultiver.

Le potager surélevé convient partout : en terrasse comme au jardin, sur un balcon d’appartement comme sur un toit d’immeuble. Il faudra par contre être plus vigilant quant à l’entretien de votre sol, qui devra recevoir un apport régulier en nutriments. Pour cela, il existe des solutions non chimiques très efficaces (planter des plantes appelées “engrais naturels”, utiliser des engrais naturels comme par exemple le purin d’orties, mettre du terreau, du fumier, pailler votre potager etc.).

mise en garde du professionnel

Le seul inconvénient est qu’il sera un peu plus coûteux et fastidieux à mettre en place. Cela nécessite en effet plus de matériaux, et il sera plus long à construire.

Le potager en escalier

Le potager en escalier est une variante qui consiste à diviser vos carrés en plusieurs étages. La culture en étages ou en escalier offre plusieurs avantages :

  • On peut l’adapter sur un terrain en pente.
  • Le potager en escalier optimise l’exposition au soleil de vos plantations.
  • Il est adaptable à un balcon ou une terrasse (en le protégeant du sol), et permet un gain d’espace.
  • Les bordures, que vous pouvez faire en bois ou en pierre, accumulent de la chaleur qu’elles diffusent à la terre. Vos légumes pousseront mieux dans un sol bien chaud !
  • Le potager en escalier offre également un côté esthétique agréable, donnant du volume à votre jardin, terrasse ou balcon.

Quelles dimensions appliquer ?

La dimension standard d’un carré de potager est de 1,20 mètres de côté. Pour ce qui est de la hauteur, mieux vaut ne pas dépasser 20 à 30 cm, pour que le volume de terre à remplir ensuite ne soit pas trop élevé. Si vous souhaitez un potager en carrés plus haut, optez pour un système surélevé sur pieds, ou un système en escaliers si la configuration de votre terrain/balcon vous le permet.

Par la suite, vous pourrez diviser votre carré de 1,20 mètres de côté en 16 petits carrés de 30 cm/30 cm, dans lesquels vous pourrez planter vos différents fruits et légumes.

Astuce du professionnel

Pensez aussi à nettoyer régulièrement la vitre Si vous faites plusieurs carrés, n’oubliez pas de laisser un espace d’environ 80 cm de large entre chaque carré pour pouvoir y circuler librement et accéder facilement à toutes vos plantations.

Notre sélection de potagers en carrés

Nous avons sélectionné pour vous différents types de potagers en carrés, pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise de ce qu’il est possible de trouver sur le marché, et vous aider à faire votre choix.


Le carré potager pas cher


Carré potager Jardipolys à poser 104x104x24cm

Potager divisé en 9 carrés de 28,5 cm de côté fait de planches de pin certifiés FSC. L’assemblage, simple et rapide, se fait par emboîtement des planches. Des tasseaux sont fournis pour délimiter les petits carrés. Un revêtement géotextile est également inclus.



  • Marque : Jardipolys
  • Budget :
  • Poids : 14 kg
  • Matériaux : Pin traité (traitement autoclave cl.3) et certifié FSC
  • Dimensions extérieures :
    • Hauteur : 24 cm
    • Largeur : 104 cm
    • Profondeur : 104 cm
    • Epaisseur : 2,1 cm
  • Dimensions d’un carré : 28,5 x 28,5 cm
  • Dimensions intérieures :
    • Hauteur : 21 cm
    • Largeur : 90 cm
    • Profondeur : 90 cm
  • Avantages : Convient à une culture hors sol, facile à installer et utiliser, peu coûteux, convient aux surfaces réduites.
  • Inconvénients : Modèle basique, petit donc limité. Le bois autoclavé est très résistant à l’humidité, aux intempéries, aux champignons etc. mais peut casser au montage ou même à la livraison.
  • Notre avis : Ce petit kit pour potager en carrés est idéal pour ceux qui ont peu de place ou pour les jardiniers débutants. Son petit budget est un plus.


Le potager en bois sur pieds

Carré potager Burger 14 Gariguette

Potager en carrés sur pieds comportant 8 carrés, pour une culture hors sol. Une étagère est également située sous la partie potager, vous pouvez par exemple y entreposer votre matériel de jardinage.



  • Marque : Burger
  • Budget : €€€
  • Poids : 20 kg
  • Matériaux : Pin traité (autoclave) et certifié FSC
  • Dimensions extérieures :
    • Hauteur (sans les pieds) : 20 cm
    • Longueur : 120 cm
    • Largeur : 60 cm
  • Dimensions d’un carré : 28,5 x 28,5 cm
  • Avantages : Esthétique, peu encombrant
  • Inconvénients : Difficile à monter. Les planches en bois autoclavé sont résistantes à l’humidité, aux champignons etc. mais peuvent casser lors du montage ou même à la livraison.
  • Notre avis : Esthétique et peu encombrant, il ornera parfaitement un balcon ou une petite terrasse. Il offre un bon rapport qualité/prix et conviendra surtout à celles et ceux qui disposent d’un espace réduit, débutent en jardinage, ou ne souhaitent planter que quelques plantes et légumes.

†


Le potager à étages ou en escalier

potager en carré Jardipolys 3 étages Up

Potager en carrés à 3 étages permettant de délimiter 9 carrés potagers. Le kit est fourni avec une bâche géotextile et des tasseaux pour délimiter les carrés.



  • Marque : Jardipolys
  • Budget : €€
  • Poids : 29,5 kg
  • Matériaux : Pin traité et certifié FSC
  • Dimensions extérieures :
    • Longueur : 1,20 m
    • Hauteur : 54 cm
    • Largeur : 1 m
    • Epaisseur : 1,8 cm
  • Capacité : 371 L
  • Dimensions d’un carré : 34,1 x 34,1 cm
  • Dimensions intérieures :
    • Longueur : 106,6 cm
    • Profondeur : 86 cm
  • Avantages : Grande capacité. Permet de planter une grande variété de légumes différents, notamment en plaçant les plants les plus hauts sur l’étage le plus élevé (tomates, petits fruitiers etc.).
  • Inconvénients : Ne convient pas à toutes les configurations. Mesurez bien l’espace disponible chez vous avant d’acheter.Les planches en bois autoclavé sont résistantes à l’humidité, aux champignons etc. mais peuvent casser lors du montage ou même à la livraison.
  • Notre avis : C’est un kit complet idéal pour un premier potager en escalier. Relativement grand, il conviendra aussi bien à un usage de loisir qu’à un potager nourricier. On retiendra également son bon rapport qualité/prix.


Le potager surélevé en plastique

potager en carre Elho avec cloche

Ce petit potager surélevé en plastique recyclé vous permettra de cultiver vos propres plants sur un espace très réduit comme un petit balcon, ou même une fenêtre dans un appartement si elle est bien exposée



  • Marque : Elho
  • Budget : €€
  • Couleur : Noir
  • Matériaux : Plastique recyclé
  • Capacité : 56 L
  • Forme : Rectangulaire
  • Dimensions :
    • Hauteur : 65,1 cm
    • Longueur : 76 cm
  • Avantages : Petit, il est idéal pour les surfaces réduites. Le plastique recyclé, contrairement au bois, ne craint ni les intempéries, ni l’humidité, ni les champignons.
  • Inconvénients : Usage limité du fait de sa petite taille.
  • Notre avis : Son prix, par rapport à sa taille, est plus élevé qu’un modèle équivalent en bois. Cependant, il durera plus longtemps et ne s’abîmera pas à cause de l’humidité et de la terre contrairement à un modèle en bois. Il faudra le choisir en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire. En effet, il ne conviendra pas si vous avez pour objectif de nourrir votre famille avec vos récoltes. En revanche, il sera idéal pour la culture d’un jardin de plantes aromatiques, cultiver ponctuellement quelques légumes, ou faire vos semis.

Comment fabriquer un potager en carrés avec des planches ?

Plutôt que d’acheter un carré potager en kit sur le marché, vous pouvez aussi le fabriquer vous-même, soit en achetant le matériel nécessaire, soit avec du matériel de récupération. L’avantage est que vous pouvez agencer votre potager en carrés comme vous le souhaitez.

Cela permet également de réaliser des économies, les matériaux même achetés étant moins chers qu’un kit préfabriqué. Voici une méthode simple pour aménager vous-même votre potager en carrés avec des planches :

Matériel nécessaire :

  • Un mètre
  • Une scie
  • Une visseuse
  • Des vis
  • Des planches de bois
  • Des coins de bois ou morceaux de tasseaux
  • Un râteau
  • Un bidon de brou de noix (facultatif)

Étapes pour construire un carré potager :

  • Découpez des planches d’1,20 mètres de long à l’aide d’une scie.
  • Vissez un coin de bois ou tasseau de la même largeur que vos planches, à chaque coin de celles-ci lors de l’assemblage. Cela permet de renforcer la structure de votre carré de planches.
  • Badigeonnez vos planches avec du brou de noix, pour un effet plus esthétique (facultatif).
  • Disposez votre carré de planches, et remplissez-le de terre. Vous pouvez enrichir cette dernière en y ajoutant de l’humus, du fumier ou encore du terreau.
  • Tassez la terre à l’aide d’un râteau.
  • Votre carré est prêt à être semé ou planté

L’aménagement de votre potager en carrés

Une fois votre potager en carrés installé, il vous reste à l’utiliser. Mais comment bien l’aménager, y planter les bons légumes etc. ?

Un excellent ouvrage à lire

Pour apprendre une nouvelle discipline quelle qu’elle soit, rien ne vaut un bon livre complet sur le sujet, auquel vous pourrez vous référer à chaque fois que vous en aurez besoin. Voici le livre le plus complet et le mieux écrit que nous ayons trouvé sur les potagers en carrés :

Le guide pratique du potager en carrés : Tout pour planifier et cultiver d’Anne-Marie Nageleisen

Guide pratique pour potager carrés

Ce livre conviendra aussi bien au parfait débutant qu’au jardinier plus expérimenté. Il met l’accent sur l’aménagement de vos carrés potagers. Autrement dit, sur quels légumes y planter, quelles sont les bonnes associations à faire, celles à éviter etc. Avec des méthodes simples, vous pourrez dès le départ optimiser l’agencement de vos carrés potagers afin qu’ils soient les plus productifs possibles, tout en restant esthétiques et écologiques.

Comment préparer et aménager un potager : au sol vs. hors sol

Voici une vidéo expliquant très bien toutes les étapes à effectuer pour préparer un potager, d’abord classique au sol, puis en carré hors sol. Cette vidéo permet d’avoir rapidement une vue d’ensemble sur les étapes à respecter, et de pouvoir comparer les deux techniques de culture.

Choisir le bon emplacement

Vos plantes auront besoin de soleil pour bien se développer. Certaines ont besoin d’un plein ensoleillement tandis que d’autres acceptent bien les zones mi-ombragées. Retenez aussi qu’il n’y a pas non plus de règle absolue.

Une plante qui en principe a besoin d’un plein ensoleillement pourra très bien s’épanouir en étant partiellement à l’ombre, dès l’or que la terre dans laquelle elle évolue est chaude. En bref, le meilleur moyen de bien choisir l’emplacement de votre potager en carrés reste l’observation.

Astuce du professionnel

Idéalement, votre emplacement devra être assez proche de votre habitation pour des questions de confort d’utilisation, tout en étant le plus possible exposé au soleil..

Observez comment se déplace le soleil par rapport à votre maison et à son terrain, ou à votre balcon ou terrasse. Observez les zones d’ombre, et déterminez en fonction de cela la zone la plus adéquate. Retenez aussi, lors de votre observation, qu’en automne et en hiver, le soleil est moins haut dans le ciel, les zones ensoleillées seront donc réduites par rapport à l’été.

Préparer la terre

Pour que vos plantes se développent bien, la terre de votre potager en carrés doit contenir tous les nutriments nécessaires à leur croissance. Pour cela, l’idéal est d’ajouter du terreau universel, à hauteur de 50% environ. Si vous le pouvez, vous pouvez aussi ajouter du fumier, du compost, de l’humus etc. Avant de semer ou planter quoi que ce soit, pensez également à tasser la terre.

Le drainage

Bien qu’une plante ait besoin d’eau pour s’épanouir, une terre trop gorgée d’eau aura l’effet inverse, et vos plants risqueraient de pourrir. Pour éviter cela, vos carrés potagers doivent avoir un bon système de drainage pour que l’excédent d’eau puisse s’écouler librement. Dans le cas d’un potager en contact direct avec le sol, ce n’est pas un problème. Dans le cas d’une culture hors sol, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Les billes d’argile.
  • La bâche : il existe des bâches appelées aussi toiles de fond ou toiles de paillage, qui laissent passer l’eau mais pas la terre.
Astuce du professionnel

Pensez aussi à nettoyer régulièrement la vitre Quoi que vous choisissiez, prévoyez un circuit pour l’écoulement de l’eau, surtout si vous placez votre potager sur un balcon ou une terrasse.

Faire des allées

Si vous ne faites qu’un seul carré potager, prévoyez de pouvoir circuler librement autour. Dans le cas où vous construisez plusieurs carrés, pensez à créer des allées entre les carrés. Cela vous facilitera grandement la tâche au quotidien.

Généralement, on prévoit des allées d’environ 80 cm de largeur. Certains creusent ces allées, pour ajouter de la hauteur par rapport au potager, et moins se baisser pour l’entretenir. Vous pouvez orner vos allées de pavés, de pas japonais, de planches etc., bref, de tout ce que vous jugerez utile et esthétique.

Bien choisir quoi planter

L’un des intérêts de faire un carré potager rejoint l’intérêt principal que l’on retrouve aussi en permaculture : pouvoir associer plusieurs plantes différentes sur une même zone pour qu’elles puissent profiter les unes des autres. En effet, certaines plantes se développent mieux au contact de certaines autres pour diverses raisons (apport d’ombre, apport de nutriments, éloignement naturel des nuisibles etc.).

En plus, dans le cas d’un potager en carrés, cela vous permet une optimisation de l’espace, autrement dit un gain de place considérable. Voici quelques exemples des principales bonnes associations de légumes que vous pouvez faire dans un carré potager :


À associer avec…
AspergesSalades, haricots nains, persil
BetteraveChoux-raves, radis
CarottesRadis, salades
CéleriTomates, choux-fleurs, poireaux
Chou-fleurOignons, salades, épinards, mâche
CourgetteHaricots à rames, maïs doux
PoivronsTomates, aubergines
TomatesPoivrons, aubergines, basilic, persil
Astuce du professionnel

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bonnes associations de plantes au potager, nous vous conseillons un livre très complet sur ce sujet : Les bonnes associations au potager de Noémie Viallard.

Organiser vos cultures

Chaque plante a des besoins différents en nutriments, en eau, en temps de pousse etc. Organiser vos cultures et surtout effectuer une rotation de ces cultures d’une année sur l’autre permet de ne pas épuiser votre sol/terre en ne puisant pas toujours les mêmes éléments aux mêmes endroits. Un légume racine comme la carotte, par exemple, n’aura pas les mêmes besoins qu’un légume feuille, comme le chou ou la salade.

Même si vous en associez certains dans un même carré, veillez à ne pas les replanter dans ce même carré l’année suivante. Pour faire simple, prenez les mêmes associations de plantes d’une année sur l’autre, mais faites les tourner d’un carré à l’autre à chaque saison.

L’autre élément à prendre en compte est la disposition de vos plantes dans vos carrés, afin qu’ils ne se gênent pas les uns les autres, notamment pour ce qui est de l’ensoleillement. Ainsi, plantez les plants les plus grands et hauts au centre du carré, et les plus petits/bas sur les bords. Par exemple, des plants de tomate au centre d’un carré, associés à des herbes aromatiques plantées autour, comme le basilic et le persil.

L’entretien de vos carrés potagers

entretien du potager en carrés

L’entretien de vos carrés potagers est primordial si vous voulez conserver un bon rendement d’une année sur l’autre, ou tout simplement réussir à faire pousser vos plantes et vos légumes.

L’arrosage

L’arrosage doit être bien dosé. Surveillez la météo, s’il pleut, vous n’aurez pas besoin d’ajouter d’eau à votre potager. Contrôlez régulièrement votre terre. Si elle est sèche en surface, vous pouvez arroser pour l’humidifier. Ne la laissez jamais sécher complètement non plus. Là encore, il n’y a pas de règle absolue, c’est votre sens de l’observation qui fera la différence.

Enfin, évitez au maximum de mouiller les feuilles de vos plantes lors de l’arrosage. En effet, l’eau qui stagne sur les feuilles peut favoriser le développement de certaines maladies comme le mildiou sur les tomates, par exemple.

Astuce du professionnel

Pensez aussi à nettoyer régulièrement la vitre Idéalement, conservez une réserve ou un point d’eau proche de votre potager, et si possible récupérez l’eau de pluie, qui est meilleure pour les plantes que l’eau du robinet.

Protéger vos plantes des insectes

Certains insectes peuvent être nuisibles pour vos plantes, surtout s’ils prolifèrent trop. Pour les tenir éloignés, nous vous conseillons vivement d’éviter tout insecticide chimique industriel, pour des raisons évidentes de toxicité pour la faune, la flore, et vous !

Rassurez-vous, il existe de nombreuses plantes qui repoussent naturellement les insectes. Vous pouvez en planter quelques-unes entre vos plants de potager, elles se développeront ensemble sans aucun problème. Voici quelques exemples de plantes répulsives anti-insectes, dont certaines sont bien connues :

  • La tanaisie
  • La citronelle
  • Le basilic
  • Le pélargonium odorant
  • Le pétunia
  • La lavande
  • La capucine
  • Le romarin
  • La mélisse
  • L’absinthe
  • La menthe (attention, la menthe est une plante envahissante !)
  • La verveine citronnelle
  • Etc.

Globalement, les insectes n’aiment pas les plantes ayant une odeur forte, c’est pour cela que dans la liste ci-dessus, on retrouve beaucoup de plantes aromatiques. Le simple fait de planter du basilic ou du romarin suffira à protéger votre potager des nuisibles, tout en vous offrant des herbes fraîches pour assaisonner vos plats.

Il existe également des solutions pour certaines espèces nuisibles au sol. En principe, avec un carré potager vous n’aurez pas ce problème. Cependant, retenez que le marc de café et les coquilles d’œuf broyées, disposés en fin paillage sur votre potager, empêcheront ces animaux rampants de venir manger vos salades !

L’entretien de la terre

proteger ses plantes

Rotation des cultures

Pour que la terre de votre potager en carrés conserve ses vertus nutritives, il est primordial d’effectuer une rotation des cultures d’une année sur l’autre. Autrement dit, de ne pas cultiver toujours les mêmes plantes sur les mêmes surfaces. Même sur un seul carré potager, qui sera de toute façon divisé en plusieurs carrés plus petits, veillez à varier les fruits et légumes que vous plantez.

Engrais

Dans un carré potager, il faut régulièrement veiller à ce que votre terre comporte les nutriments dont vos plantes ont besoin, et ce dans les bonnes quantités. Le plus gros du “nourrissage” de la terre se fait en automne et en hiver, en attendant les semis du printemps. Privilégiez au maximum les engrais naturels ! Il en existe une multitude et leurs effets sont aussi efficaces, voire plus, que les engrais chimiques. Les engrais naturels peuvent se présenter de différentes façons :

  • Certaines plantes que l’on place entre les plants du potager et qu’on laisse se décomposer pour qu’elles apportent des nutriments au sol (laitues, lentilles, etc.)
  • Le compost, le humus, certains paillages apportent également des nutriments lorsqu’ils sont décomposés par la faune présente sous terre
  • Des engrais naturels faciles à fabriquer soi-même et qui sont très puissants, comme le purin d’orties (à diluer à 10% lors de son utilisation, et à appliquer avec parcimonie !)

Le paillage

Le fait de pailler votre potager, été comme hiver, présente plusieurs avantages :

  • En été, cela permet de protéger le sol des rayons directs du soleil, qui peuvent l’endommager
  • En utilisant certains types de paillage, vous éloignerez certains nuisibles.
  • En hiver, le paillage protège le sol du froid, et l’aide à se régénérer pour le printemps, en préservant là encore la faune qui s’y trouve, qui contribue à produire les nutriments nécessaires à la croissance de vos plantes.
Astuce du professionnel

Pour votre paillage, vous pouvez utiliser toutes sortes de matériaux, dès lors qu’ils sont naturels : paille, copeaux de bois etc. Vous pouvez les choisir selon leur esthétisme, leurs avantages, ou les deux.

Les erreurs à éviter

Voici les principales erreurs commises par les jardiniers débutants, que vous pourrez ainsi éviter dès le départ.

Ne pas planifier vos cultures

Avant de planter quoi que ce soit, faites un plan même succinct de ce que vous souhaitez cultiver, et où le cultiver. Tenez compte de la future taille de vos plants, de leurs différents besoins, de quels autres plants vous pouvez associer sur une même zone, ainsi que la longueur de chaque culture dans le temps. Certaines plantes mettent plus de temps que d’autres à pousser. Sans planifier tout cela, vous allez vous retrouver avec des carrés vides, et d’autres pleins alors que vous vouliez y planter autre chose.

Raisonner en 2D

Vous pensez que vos plants vont rester bien sagement collés au sol sans déborder de leur carré ? Bien au contraire ! Beaucoup de plants nécessitent d’être tuteurés si vous voulez optimiser votre espace et ne pas perdre en productivité. Mettez des tuteurs sur tous les plants qui le nécessitent (melons, framboisiers, cornichons etc.), ou mieux encore si possible, ajoutez une palissade ou un grillage.

Planter des légumes lents ou encombrants

Si les contraintes sont peu nombreuses quant au choix des légumes à planter, il y en a tout de même certains qu’il vaut mieux éviter surtout quand on débute, notamment parce qu’ils mettent trop de temps à pousser et/ou qu’ils sont trop encombrants pour un potager en carrés. Parmi ces plantes à éviter, il y a entre autres les asperges, les choux de Bruxelles, les pommes de terre, les artichauts etc.

Ne pas surveiller vos plantes

Si vous préparez bien votre potager, à priori, vos plantes n’auront pas besoin de vous, ou presque, pour pousser. Cependant cela ne vous dispense pas de les surveiller régulièrement, quotidiennement si possible. Allez au moins une fois par jour les observer quelques minutes seulement, afin de vous assurer que tout va bien, qu’aucune ne développe de maladie, qu’aucune n’a besoin d’être tuteurée de nouveau, qu’elles ont encore assez d’eau etc.

FAQ

Combien de plants puis-je planter par carré potager ?

Tout dépend de ce que vous voulez planter. Plus le plant adulte sera grand, moins vous pourrez en mettre dans un seul carré. Par exemple, on conseille de ne mettre qu’un seul plant de tomate par carré de 30 cm de côté, alors que vous pouvez mettre jusqu’à 9 plants de betterave.

Que planter dans un carré potager ?

Presque tout ce qui vous fait plaisir ! Evitez les légumes trop encombrants ou ceux nécessitant trop de temps pour atteindre leur maturité.  

Quel mélange de terre pour carré potager ?

Pour démarrer, un mélange de terre et de terreau universel à 50/50 conviendra très bien. Si vous en avez, vous pouvez ajouter du compost ou du fumier, en veillant à ce qu’il y ait toujours au moins ⅓ de terre dans le mélange.

Quel bois utiliser pour fabriquer un carré ?

Celui que vous voulez. Le bois le plus couramment utilisé est le pin. Attention cependant, votre bois ne doit pas avoir été traité, sous peine d’empoisonner votre sol avec le temps en se désagrégeant. Le seul traitement sans risque pour votre sol est le traitement par autoclave de classe 3 ou 4.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir, installer et utiliser votre potager en carrés. Malgré toute cette théorie fort utile, n’oubliez pas que le jardinage doit aussi rester ludique, et que c’est en observant et en expérimentant que l’on apprend le plus de choses.

Si vous avez des infos à ajouter pour compléter ce guide, ou si vous voulez partager vos expériences de jardinage avec nous, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire sous cet article !