Composteur en bois ou plastique : comment choisir

composteur en bois ou plastique

Le moins que l’on puisse dire quand vient l’heure de fabriquer son propre compost est que tous les dispositifs de compostage ne sont pas logés à la même enseigne. Au-delà du prix et des formes, il existe des différences fondamentales au niveau de la structure même des composteurs, et cela influence fortement la qualité du compost obtenu. 

Les deux types d’appareils de compostage couramment rencontrés sur le marché sont les composteurs en bois et ceux en plastique. Chacun de ces matériaux présente des avantages et des inconvénients qu’il convient de considérer. 

Dans cet article, découvrez les principales distinctions entre les composteurs en bois et en plastique, leurs points forts et leurs limitations. De plus, nous vous présenterons les cinq facteurs essentiels à considérer pour choisir le composteur qui convient le mieux à vos besoins.

Composteur bois ou plastique, quelle est la différence ?

Les caractéristiques clés du bois et du plastique ont des répercussions sur plusieurs aspects du processus de compostage, notamment la durabilité, l’isolation thermique, l’apparence et la maintenance.

Composteurs en bois

Les composteurs en bois sont fabriqués à partir de matériaux naturels tels que le bois de cèdre, le pin ou le chêne. L’utilisation du bois confère à ces composteurs une finition chaleureuse et naturelle.

De plus, le bois a d’excellentes propriétés d’isolation thermique. Cela veut dire qu’il permet une meilleure stabilité de la température à l’intérieur du composteur.

En termes de durabilité, de robustesse et de longévité, les performances de ces composteurs peuvent varier en fonction du type de bois utilisé et de la qualité de fabrication. Certains bois, comme le bois de cèdre, sont naturellement résistants à la pourriture et aux insectes. 

Composteur en plastique 

Les composteurs en plastique sont généralement fabriqués à partir de polypropylène ou de polyéthylène, des matériaux synthétiques résistants et durables. Ils sont ainsi beaucoup plus résistants aux intempéries que leurs homologues en bois. 

Contrairement au bois, le plastique ne pourrit pas et n’est pas affecté par l’humidité, ce qui rend les composteurs en plastique adaptés à une utilisation en extérieur dans des environnements où les conditions météorologiques peuvent être rigoureuses.

Quels sont les avantages d’un composteur en bois ?

Les composteurs en bois offrent plusieurs avantages qui en font une option attrayante pour de nombreux jardiniers et amateurs de compostage. 

Respiration naturelle

Le bois permet une meilleure circulation de l’air à l’intérieur du composteur. Cela favorise une bonne aération du compost et aide à prévenir les problèmes d’odeurs indésirables ou de pourriture anaérobie. Une bonne aération est essentielle pour maintenir un processus de compostage sain et efficace. 

Le bois permet par ailleurs, de reproduire plus aisément les conditions de vie propices au développement des lombrics à l’intérieur du dispositif. Ce sont des acteurs jouant un rôle important dans la qualité du produit final. 

Esthétique 

Les composteurs en bois ont une esthétique chaleureuse et naturelle qui s’intègre harmonieusement dans un jardin, une cour, un balcon ou tout autre environnement extérieur.

Isolation thermique 

Le bois est un matériau naturellement isolant. Les composteurs en bois conservent mieux la chaleur à l’intérieur et cela est particulièrement utile par temps froid. La chaleur est en effet indispensable au processus de décomposition des matières organiques. Une bonne isolation thermique permet de raccourcir la durée du compostage tout en garantissant la qualité du compost.

Robustesse et durabilité 

En règle générale, les fabricants préfèrent souvent opter pour du bois comme le cèdre pour concevoir leurs composteurs. Cela se traduit donc par une durabilité et une résistance naturelle à la pourriture. Par ailleurs, les parois épaisses du composteur en bois en font un équipement solide et robuste qui tient bien dans le temps. 

Adaptabilité

Les composteurs en bois sont disponibles dans différentes tailles et formes pour s’adapter à différents besoins et espaces. Vous pouvez trouver des composteurs en bois de petite taille pour les espaces restreints tels que les balcons, ou des modèles plus grands pour les jardins et les espaces extérieurs plus vastes.

Découvrez ici : Les 9 Meilleurs Composteurs en Bois

Quels sont les inconvénients d’un composteur en bois ?

Bien que les composteurs en bois offrent de nombreux avantages, il est également important de prendre en compte certains inconvénients potentiels. 

Entretien supplémentaire 

Les composteurs en bois peuvent nécessiter un entretien régulier pour préserver leur durabilité et leur aspect esthétique. 

Le bois est sensible à l’humidité, aux intempéries et aux attaques d’insectes. Il peut être nécessaire d’appliquer un vernis protecteur ou des produits de préservation du bois pour protéger le matériau et prolonger sa durée de vie. 

Cela demande un effort supplémentaire par rapport aux composteurs en plastique, qui nécessitent généralement moins d’entretien.

Coût d’acquisition potentiellement plus élevé 

Les composteurs en bois ont tendance à être plus coûteux que leurs homologues en plastique. Le coût initial peut être plus élevé en raison du matériau lui-même et du processus de fabrication. 

De plus, l’entretien régulier peut entraîner des dépenses supplémentaires, comme l’achat de vernis ou de produits de préservation du bois.

Sensibilité aux intempéries

Bien que certains types de bois, comme le bois de cèdre, soient naturellement résistants à la pourriture, les composteurs en bois peuvent être sensibles aux intempéries, en particulier s’ils ne sont pas correctement entretenus. 

L’exposition prolongée à l’humidité, à la pluie et aux fluctuations de température peut entraîner une dégradation plus rapide du bois et réduire sa durée de vie. Par conséquent, il est essentiel de prendre des mesures pour protéger le composteur en bois des éléments extérieurs.

Besoin d’espace supplémentaire 

Les composteurs en bois ont généralement des parois plus épaisses que les composteurs en plastique pour offrir une meilleure isolation thermique et une durabilité accrue. Mais cela signifie également qu’ils peuvent occuper plus d’espace dans votre jardin ou sur votre balcon par rapport aux modèles en plastique plus minces.

Quels sont les avantages d’un composteur en plastique ?

Voici quelques-uns des principaux avantages des composteurs en plastique.

Coût abordable

Ils sont généralement moins chers que leurs homologues en bois. Le plastique est un matériau moins coûteux à produire et cela se traduit par un coût d’achat plus bas pour les utilisateurs. Si vous avez un budget limité, un composteur en plastique est probablement l’option la mieux adaptée.

Résistance aux intempéries

Contrairement au bois, le plastique résiste aux intempéries. Le composteur plastique ne pourrit pas et ne se détériore pas facilement lorsqu’il est exposé à l’humidité, à la pluie ou aux changements de température. Il peut donc supporter des conditions extérieures difficiles et durer plus longtemps sans nécessiter d’entretien intensif.

Entretien minimal

Comparés au composteur en bois, le composteur plastique nécessite généralement moins d’entretien. Il ne nécessite pas de vernis protecteur ou de produits de préservation du matériau, ce qui réduit les efforts et les coûts d’entretien à long terme. Un simple nettoyage périodique peut suffire pour maintenir un composteur en plastique en bon état.

Léger et facile à déplacer 

Le plastique est un matériau léger, ce qui rend ce type de bac à compost facile à déplacer. Cette facilité de déplacement est un avantage pratique, en particulier si vous souhaitez ajuster l’emplacement de votre composteur ou si vous avez un espace limité.

Options de conception et fonctionnalités supplémentaires 

Les composteurs en plastique offrent souvent une variété d’options de conception et de fonctionnalités supplémentaires. Certains modèles sont dotés de systèmes de ventilation intégrés pour favoriser une meilleure circulation de l’air, de mécanismes de retournement faciles pour mélanger le compost, ou encore de dispositifs de récupération du compost prêt à l’emploi. Ces fonctionnalités peuvent faciliter le processus de compostage et améliorer l’efficacité.

Vous aimerez également : Les 6 Meilleurs Composteurs Rotatifs de 2023

Quels sont les inconvénients d’un composteur en plastique ?

Bien que le bac à compost en plastique présente de nombreux bénéfices, il est également caractérisé par quelques inconvénients à prendre en compte

Rétention de chaleur 

Le plastique a tendance à retenir davantage la chaleur que le bois par temps chaud. Cela peut entraîner des températures plus élevées à l’intérieur du composteur en plastique portant un coup d’accélérateur à la vitesse de décomposition des matières organiques qui pourrait être préjudiciable pour la qualité du produit final. 

Cependant, cela peut également nécessiter une surveillance accrue pour éviter une surchauffe excessive qui pourrait nuire à la décomposition ou entraîner des odeurs indésirables.

Moins d’isolation thermique 

Comparés au composteur en bois, le bac à compost en plastique offre généralement une isolation thermique moins efficace. Autrement dit, les variations de température peuvent être plus marquées à l’intérieur du composteur en plastique, ce qui peut influencer le processus de décomposition. 

Cependant, cela peut être atténué en plaçant le composteur dans un endroit ombragé ou en utilisant d’autres méthodes pour réguler la température.

Impact environnemental du plastique 

Bien que certains composteurs en plastique soient fabriqués à partir de matériaux recyclés et puissent être recyclés en fin de vie, le plastique en général a un impact environnemental plus important que le bois. 

Le processus de fabrication du plastique et sa dégradation lente dans l’environnement peuvent contribuer à la pollution et à l’accumulation de déchets plastiques.

5 facteurs à prendre en compte pour le choix

En situation d’embarras du choix, voici 5 facteurs clés qui permettent de mettre en évidence la meilleure option entre un composteur en bois et en plastique.

1. Espace disponible 

N’hésitez pas à mesurer l’espace dont vous disposez dans votre jardin ou votre appartement pour déterminer la taille et la forme du composteur qui conviendra le mieux.

2. Esthétique et intégration 

Les composteurs en bois offrent une esthétique naturelle et rustique, tandis que les composteurs en plastique peuvent offrir des options de conception plus variées. 

Pensez à la façon dont le composteur s’intégrera visuellement à votre espace et explorez les possibilités de camouflage si nécessaire. 

Assurez-vous que le composteur choisi s’harmonise avec votre style et contribue à créer un environnement esthétiquement plaisant.

3. Conditions climatiques locales 

Les différents matériaux peuvent réagir différemment aux conditions météorologiques spécifiques de votre région. Les composteurs en plastique sont généralement plus adaptés aux régions où il pleut fréquemment ou où l’humidité ambiante est élevée.

Si vous vivez dans une région où les hivers sont rigoureux, un composteur en bois peut offrir une meilleure isolation thermique.

4. Budget et coût d’entretien 

Évaluez votre budget et tenez compte du coût initial ainsi que des éventuels coûts d’entretien à long terme, tels que la préservation du bois.

5. Préférences personnelles et sensibilité environnementale 

Ici, il faudra surtout tenir compte de vos préférences personnelles, de votre sensibilité environnementale et de votre volonté de consacrer du temps à l’entretien du composteur.

FAQ sur les composteurs en bois et plastique

Voici quelques réponses aux questions fréquemment posées sur ces deux types d’appareils de compostage.

Est-ce que le matériau du composteur affecte la qualité du compost produit ?

Non, le matériau du composteur n’a pas d’incidence directe sur la qualité du compost produit. La qualité du compost dépend plutôt des déchets organiques utilisés, du rapport carbone-azote, de l’aération et de l’humidité appropriées.

Quel est le coût initial d’un composteur en bois et en plastique ?

Le coût moyen d’un composteur en bois se situe entre 50 € et 300 €. Celui d’un composteur en plastique se situe entre 50 € et 100 €.

Est-ce que les composteurs en plastique sont résistants aux intempéries ?

Oui, les composteurs en plastique sont généralement résistants aux intempéries. Cependant, la durabilité peut varier en fonction de la qualité du plastique utilisé.

Quelle est la durée de vie moyenne d’un composteur en bois et en plastique ?

La durée de vie moyenne d’un composteur en bois est d’environ 5 à 10 ans, selon le type de bois et les conditions d’utilisation. Les composteurs en plastique peuvent durer de 10 à 15 ans, voire plus, en fonction de la qualité du plastique et de l’entretien.

Est-ce que les composteurs en plastique peuvent être recyclés en fin de vie ?

Certains composteurs en plastique sont fabriqués à partir de matériaux recyclés et peuvent être recyclés en fin de vie. Cependant, tout dépend du type de plastique utilisé et des installations de recyclage disponibles dans votre région.

Est-ce que les matériaux du composteur peuvent influencer l’odeur du compost en cours de décomposition ?

Non, les matériaux du composteur n’influencent pas directement l’odeur du compost en cours de décomposition. L’odeur du compost est principalement déterminée par les déchets organiques utilisés et les conditions de décomposition.

Composteur en bois ou en plastique : choix écolo désormais impératif légal

Les différences et avantages spécifiques de chaque matériau sont donc les paramètres qui vous permettront d’évaluer la pertinence du bois ou du plastique pour votre composteur. 

Les composteurs en bois mettent souvent en avant des arguments esthétiques et naturels mais sont généralement plus coûteux. Cela dit, leurs équivalents en plastique sont plus abordables, résistants aux intempéries et nécessitent moins d’entretien. 

En évaluant l’espace disponible, l’esthétique, les conditions climatiques locales, le budget, les préférences personnelles et la sensibilité environnementale, vous pourrez prendre une décision éclairée pour choisir le composteur qui vous convient le mieux.

En définitive, quel que soit le matériau choisi, l’utilisation d’un composteur présente de nombreux avantages et est une excellente décision pour ceux qui souhaitent réduire leur empreinte écologique et améliorer la santé de leur jardin ou de leurs plantes d’intérieur. 

Il s’agit par ailleurs d’une exigence réglementaire promulguée par une loi qui entre en vigueur dès 2024.

Engagez-vous dans le compostage et contribuez à créer un avenir plus écologique et durable dès aujourd’hui.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *