Compostage bokashi : Tout savoir sur le compost japonais

Compostage bokashi

Le compostage bokashi est une méthode de compostage qui consiste à fermenter de la matière organique. Elle tire ses origines des traditions agricoles japonaises. Dans cette localité d’Asie, cultivateurs et fermiers faisaient fermenter du son de riz avec de l’EM1, un mélange de micro-organismes. Une astuce efficace pour redonner vie à un sol mort.

Vous êtes à la recherche d’une solution naturelle pour vous débarrasser des déchets organiques ? Le compostage bokashi est ce qu’il vous faut. Découvrez-en tous les détails dans cet article.

Comment fonctionne la méthode de compostage bokashi ?

Le compostage bokashi est une manière d’accorder de la valeur à vos déchets domestiques. 

Le bokashi ne possède pas le même fonctionnement que les composts classiques. Contrairement à ces derniers, la technique nippone de compostage consiste à déshydrater les déchets organiques par fermentation et à l’aide d’un activateur.

Le bokashi enrichit le sol en nutriments essentiels pour les plantes. Durant de nombreuses années, cette technique a été utilisée dans l’agriculture asiatique. Du fait de son efficacité, elle a traversé les frontières pour s’installer en Europe, et particulièrement en France.

Comment démarrer un bokashi ? (7 étapes)

Voici les étapes à suivre pour faire votre compost à la façon japonaise : 

1. Trouver le bon contenant

Pour commencer, vous devez vous munir d’un composteur de cuisine. Quel que soit le récipient que vous utilisez, assurez-vous de pouvoir le fermer hermétiquement pour créer un environnement anaérobie. 

Aussi, prenez en considération des critères tels que l’endroit où il sera placé ou encore la taille du contenant. Une fois que vous avez trouvé votre composteur, vous pouvez effectivement démarrer votre bokashi.

2. Couper les déchets en petits morceaux

Une fois votre composteur installé, prenez le soin de découper les déchets que vous souhaitez décomposer. Cette étape est importante, car cela va accélérer le processus.

3. Verser les déchets et compresser

Versez les déchets dans le composteur puis compressez. La compression permet d’éliminer les poches d’air afin que les déchets soient parfaitement déposés et soient soumis à l’effet de l’activateur.

4. Verser l’activateur bokashi

L’activateur bokashi doit être versé à chaque nouvelle couche de déchets. A cette étape, assurez-vous de répandre le produit de façon uniforme afin que certains endroits ne soient pas privilégiés lors de la décomposition par rapport à d’autres.

5. Fermer le composteur

Une fois que vous avez ajouté les déchets et l’activateur comme présenté plus haut, fermez le composteur et gardez le tel quel. En fait, le mélange doit rester fermé pour que la décomposition soit bien faite.

Notez que votre composteur bokashi ne doit être ouvert que lorsque vous souhaitez y jeter de nouveaux déchets.

6. Recueillir le liquide de fermentation

Après 3 à 5 jours de fermentation, vous pouvez recueillir le liquide bokashi. Il suffit d’ouvrir le robinet du composteur pour cela. 

Si votre composteur se remplit, aspergez l’activateur bokashi au-dessus et laissez fermé environ 2 semaines. Vous pouvez récupérer le liquide fermenté tous les 3 à 5 jours.

7. Se débarrasser de la masse de déchets restante (digestat)

Pour vous débarrasser de la masse de déchets restante, deux solutions s’offrent à vous : 

  • L’ajouter dans votre bac à compost extérieur : cette option vous permettra d’enrichir votre compost
  • L’enterrer : cela permet d’amender le sol afin de le rendre fertile pour de futures exploitations.

Quels types de déchets peuvent être compostés avec la méthode bokashi ?

Pour réussir son compostage bokashi, il faut réussir le tri des déchets. Vous devez savoir que tous les déchets ménagers ne sont pas utilisés pour le bokashi. La technique accepte uniquement les déchets organiques tels que : 

  • Les légumes 
  • Les restes végétaux 
  • Les déchets de cuisine 
  • Le fumier de chevaux 
  • Le fumier de tonte de gazon 
  • Adventice broyée 
  • Le fumier de pigeon ou de poules 
  • Le fumier de tontes de gazon.

Quels sont les avantages et bénéfices du compostage bokashi ?

Les avantages et bénéfices du compostage bokashi sont nombreux. En voici un aperçu :

Limitation des odeurs

Dans un compostage classique, la décomposition peut faire mûrir les déchets de façon excessive. Cette situation crée généralement des remontées d’odeurs difficiles à supporter. 

Avec le compostage bokashi, vous êtes épargné de pareille situation désagréable. Le couvercle du composteur (qui permet de garder le récipient fermé) et surtout les micro-organismes, limitent voire empêchent les odeurs de vous envahir.

Réduction des déchets ménagers

Les déchets issus du compostage bokashi sont des résidus biodégradables. Vous pouvez vous en débarrasser en créant un produit utile à l’environnement. 

Déchets de légumes, épluchures de fruits, coquilles d’œufs, etc., sont là, quelques déchets ménagers que vous pouvez utiliser pour le bokashi.

Utilisation simple et pratique

Le bokashi séduit les ménages par son utilisation simple et très pratique. Que ce soit dans un appartement ou sur un balcon, vous pouvez l’utiliser sans difficulté grâce aux accessoires et à l’activateur de bokashi.

L’installation du kit est simple et son utilisation ludique. Il constitue un moyen efficace pour rendre le compostage accessible à tout le monde. 

Constitue un engrais naturel riche en nutriments essentiels pour le sol

Le digestat est ce qui rend le compostage bokashi unique. Cette matière organique est un puissant engrais dont les nutriments peuvent enrichir le sol et optimiser sa fertilité durant une longue période.

FAQ sur le compostage bokashi 

Dans cette section, retrouvez les réponses aux questions les plus souvent posées sur le compostage bokashi.

Quel activateur de compost pour bokashi utiliser ?

Pour réussir votre compostage bokashi, vous devez bien choisir l’activateur qui sera utilisé. Choisissez un produit composé de micro-organismes EM-1. Ce dernier est très efficace pour accélérer la décomposition des déchets organiques.

Pourquoi je n’ai pas de jus dans mon bokashi ?

Plusieurs raisons peuvent justifier l’absence de jus dans votre compost bokashi : 

1. Les matières ajoutées dans le composteur ne sont pas uniquement organiques : le bokashi se fait exclusivement avec des déchets organiques. Si vous ajoutez d’autres déchets dans le récipient, il est possible que ces derniers empêchent au liquide de couler.

2. Limitation du temps de fermentation : il faut attendre entre 3 et 5 jours pour que les déchets se décomposent et produisent du jus. Si vous êtes impatient, il est possible de ne pas obtenir votre liquide de bokashi. 

Comment utiliser le liquide du bokashi ?

Le liquide du bokashi est riche en nutriments et s’utilise en arrosage. Pour cela, vous devez préalablement le diluer. Le dosage recommandé est de 10 ml pour 1L d’eau. Ensuite, arrosez vos plantes une à deux fois par semaine. 

Vous pouvez également utiliser le liquide bokashi (sans le diluer) pour désinfecter les tuyaux de canalisation ou empêcher les remontées d’odeurs. 

Où vider son bokashi ?

Vous pouvez utiliser l’une des solutions suivantes pour vider le bokashi : 

  • Enterrer le digestat : c’est une solution très pratique pour les gestionnaires de potager. Cela va permettre de bien nourrir le sol et de l’apprêter pour les cultures à venir. Cela accroît sa productivité.
  • Verser le bokashi dans votre composteur d’extérieur.

Combien de temps faut-il pour obtenir du compost bokashi prêt à être utilisé ?

Pour que le bokashi agisse efficacement sur vos terres, il faut respecter la procédure, du démarrage à l’enrichissement du sol, en passant par la durée de fermentation. Comptez alors environ 2 semaines pour utiliser votre compost bokashi. Cependant, le jus peut être utilisable en séquence de 3 à 5 jours de fermentation.

Compostage bokashi : est-ce pratique pour tous ? 

Le bokashi est une technique de compostage simple et facile à mettre en pratique. Contrairement à d’autres méthodes de création de compost, celle-ci produit peu (ou pas) d’odeurs. 

En plus d’être une astuce efficace pour réduire vos déchets ménagers, elle constitue un engrais naturel riche en nutriments essentiels pour le sol.

Dans un monde où nous devons tous contribuer à la préservation de l’environnement, le bokashi s’inscrit comme une solution efficace que tout le monde peut adopter pour composter. 

Vou aimerez également : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *