Comment réaliser un composteur avec une poubelle ou bac en plastique ?

fabriquer un composteur avec une poubelle en plastique

À partir du 1er janvier 2024, le compostage deviendra obligatoire au sein de tous les foyers français. Bien que les bacs puissent être achetés en ligne ou dans un magasin de bricolage, la fabrication de son propre composteur n’est pas non plus une idée qui déplaît. 

En plus d’être très économique, cette solution vous permet de personnaliser votre bac à compost. À côté du composteur de jardin en bois, en palettes ou en métal, un bac en plastique est facile à entretenir, résistant aux intempéries, et facile à déplacer.

Dans cet article, découvrez toutes les étapes à suivre pour la réalisation d’un composteur avec une poubelle ou un bac en plastique afin de vous conformer à la nouvelle loi de compostage et faire du compost dès aujourd’hui.

4 étapes pour fabriquer un composteur avec une vieille poubelle en plastique

Munissez-vous des outils et matériels suivants pour la conception de votre bac à compost : 

  • Une vieille poubelle
  • Une scie adaptée à la matière de la poubelle
  • Une perceuse équipée d’un foret large afin de percer le dessus, le fond et les flancs
  • Du matériel pour customiser le composteur de jardin selon vos préférences (pinceaux et peintures non toxiques, poignées, cordage).

Étape 1 : le perçage des trous d’aération du composteur

Pour cette étape, percez des trous sur le couvercle et les côtés de la poubelle. Pour une esthétique plus jolie, n’hésitez pas à créer des motifs. Percez également des trous dans le fond de votre poubelle pour que les insectes puissent remonter à l’intérieur, et que les liquides et l’humidité puissent s’écouler.

Étape 2 : l’ajout d’un tuyau d’aération pour le bac à compost

Cette prochaine étape est optionnelle, mais nécessaire pour la conception de votre composteur à partir d’une vieille poubelle en plastique. Grâce au tuyau d’aération de la même matière, même le cœur de votre compost peut être bien ventilé. 

Étape 3 : l’ajout d’une trappe sur le composteur de jardin

Également optionnel, l’ajout d’une trappe vous permet d’avoir facilement accès à votre compost lorsqu’il est terminé. N’hésitez pas à la fabriquer dans la partie inférieure de la poubelle.

Étape 4 : la customisation du bac à compost

Le composteur est désormais opérationnel, mais customisez-le afin de donner une seconde jeunesse à votre vieille poubelle. Cette dernière étape vous permet également de personnaliser le bac. À ce stade, tout est permis, vous ne serez limité que par votre créativité. 

Voici quelques exemples de personnalisation possible : 

  • Ajoutez un couvercle végétal sur le composteur pour qu’il ressemble à un pot de fleurs géant
  • Enroulez un bardage ou un cordage en bois pour avoir un bel effet naturel
  • Peignez entièrement la poubelle
  • Fixez des poignées originales afin de créer un côté décalé.

Grâce à une personnalisation, votre bac à compost peut être un ajout décoratif dans votre jardin. Sinon, vous pouvez juste le placer dans un coin peu visible.

Une fois que votre composteur de jardin ou de potager est opérationnel et bien décoré, vous pouvez démarrer le compostage en y ajoutant vos déchets organiques. Vérifiez régulièrement le taux d’humidité qui règne dans le bac à compost.

Comment transformer une poubelle en lombricomposteur ?

Contrairement au bac à compost classique, le lombricomposteur utilise des vers de terre pour la transformation des biodéchets en lombricompost via un processus de décomposition. Il est notamment adapté pour les terrasses ou les balcons sans jardin, mais également les appartements.

Pour réaliser un lombricomposteur avec une poubelle, vous avez besoin de : 

  • Plusieurs tubes en PVC : 12 pour un lombricomposteur avec 4 bacs, par exemple
  • 1 tournevis et des vis
  • Des ventilations
  • 1 lime
  • 1 robinet.
  • 1 scie
  • 1 perceuse et 1 scie cloche
  • 1 colle (optionnelle).

Bien évidemment, vous avez également besoin d’une vieille poubelle ou d’un vieux bac avec couvercle. Suivez les étapes suivantes afin de la transformer en lombricomposteur : 

  • Marquez la trappe d’accès à 2 cm de la partie basse de la poubelle afin d’éviter de la fragiliser. Elle vous permettra de récupérer le jus à la fin de la transformation. 
  • Pour faciliter la séparation des différents bacs du composteur, marquez les lignes délimitant chaque section. Vous avez besoin de 4 tubes pour chaque ligne séparatrice si vous utilisez une grande poubelle de 200 L. Gardez un espacement de 50 mm entre les bouts de chaque tube, ce qui crée une distance de 80 mm entre les trous. Pour une longueur totale de 50 cm dans la partie inférieure de la poubelle, par exemple, vous avez 6 trous. Les trous des 2 côtés doivent être le plus proche possible du bord à chaque niveau.
  • Marquez les trappes d’aération dans la partie haute de votre poubelle. Pour un grand bac de 200 L à 4 côtés, il vous faut par exemple 4 aérations.
  • Réalisez toutes les découpes nécessaires.
  • Mettez vos tubes en PVC en place.
  • Installez un robinet au niveau de la trappe d’accès afin de récolter facilement votre lombricompost.

Vous pouvez également fabriquer un lombricomposteur DIY à seulement 2 bacs, si vous le souhaitez.

Les bonnes raisons de fabriquer un composteur avec une poubelle

Voici 5 bonnes raisons de réaliser un composteur avec une poubelle : 

  1. C’est facile, vous n’avez pas besoin d’être un grand bricoleur pour réussir la conception du bac à compost DIY.
  2. Il s’agit d’une bonne action. En utilisant une vieille poubelle, vous la réutilisez, au lieu de la jeter, ce qui vous permet de faire du recyclage.
  3. Cette solution est économique. En récupérant une poubelle ou un bac inutilisé, vous ne dépensez pas la moindre somme d’argent. De plus, le compostage à domicile vous fait économiser jusqu’à 100 € par an en engrais.
  4. C’est une source de fierté personnelle. À chaque fois que vous regarderez votre composteur, vous allez vous dire avec “fierté” que c’est vous qui l’aviez fait.
  5. Le composteur DIY est facile à personnaliser. Vous pouvez l’adapter selon vos besoins en termes de caractéristique et de taille, mais également selon vos goûts, d’un point de vue décoratif.

FAQ sur la fabrication des composteurs en plastique

Dans cette section, trouvez toutes les réponses à vos questions.

Quel type de poubelle ou bac en plastique convient le mieux pour un composteur ?

La poubelle idéale pour fabriquer un composteur doit être : 

  • Saine, c’est-à-dire n’avoir jamais contenu des produits toxiques (divers liquides, peinture)
  • Dotée d’une bonne aération
  • Équipée d’un couvercle. Ce dernier est d’une importance capitale afin d’éviter tout excès d’humidité à cause de la pluie. Le couvercle protège également le composteur des éventuels invités surprises.

Concernant la forme, privilégiez une poubelle avec roues si vous souhaitez répandre le compost dans le jardin par la suite. Tandis qu’un vieux bac rond équipé d’un couvercle solide peut également être couché et être roulé pour déplacer ou mélanger facilement le compost pour vos plantes.

Quelle taille de poubelle choisir pour le composteur ?

La taille idéale du composteur dépend de vos habitudes alimentaires et du nombre d’habitants dans votre logement. Toutefois, un bac à compost de 400 L peut généralement suffire à une famille de 4 personnes. Mais le choix du volume varie également selon la quantité de feuilles et arbres morts dans votre jardin. En règle générale, une vieille poubelle de 1 L suffit à un jardin ou un potager de 1 m2.

Comment choisir l’emplacement idéal pour le composteur en poubelle ou en bac en plastique ?

Placez votre composteur directement sur le sol. Préférez un emplacement : 

  • Facile d’accès
  • Chaud, mais pas trop, un emplacement à mi-ombre est l’idéal. En le mettant au soleil, le processus de compostage peut être accéléré. Puisque le soleil augmente la température, les micro-organismes (champignons et bactéries) peuvent travailler rapidement dans le bac composteur
  • Loin des vignes agaçantes et des grands arbres parce qu’ils peuvent voler les éléments nutritifs de votre compost
  • Avec une circulation adéquate d’air aux alentours
  • À l’abri du vent
  • Loin des structures susceptibles de pourrir, telles qu’une clôture en bois, par exemple
  • Non exposé aux intempéries.

Comment assurer une bonne aération du compost dans un composteur en poubelle ou en bac en plastique ?

Pour ce faire : 

  • Utilisez un aérateur de compost au moins une fois par semaine. Vous pouvez trouver facilement cet outil sur Internet.
  • Mélangez bien les nouveaux déchets ajoutés au compost existant afin de lui apporter de l’oxygène.
  • Brassez régulièrement le contenu de votre composteur de jardin.

Quels déchets alimentaires et de jardin puis-je mettre dans le composteur en poubelle ou en bac en plastique ?

Vous pouvez y insérer vos déchets de cuisine (coquille d’œuf, pelures de légumes et fruits, restes d’aliment cru, marc de café), vos déchets verts (feuilles mortes, mauvaises herbes non grainées, paille, fleur ou plante fanée, branchage, foin), des sachets d’infusion ou de thé, les emballages marqués “Compost HOME”, les mouchoirs et essuie-tout.

À quelle fréquence dois-je retourner ou mélanger le compost dans le composteur en poubelle ou en bac en plastique ?

Retournez votre tas de compost au moins 1 fois par an, au printemps, mais vous pouvez également le faire tous les 2 mois. Plus cette pratique est fréquente, plus la décomposition des déchets organiques peut se faire rapidement.

Comme stipulé précédemment, profitez également de chaque ajout de déchets organiques afin de mélanger votre compost.

Combien de temps faut-il pour que le compost soit prêt à être utilisé ?

Le temps nécessaire pour le compostage en bac varie généralement entre 3 et 4 mois, tandis que le lombricompostage prend environ 2 à 3 mois pour être traité.

Où récupérer un composteur gratuit ?

Certaines villes françaises offrent des composteurs gratuits aux habitants qui effectuent une demande auprès du service environnement de la Mairie à condition de remplir certaines conditions.

Lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *