Qu’est-ce qu’une offre de gaz vert ?

offre gaz vert

Face au réchauffement climatique, la tendance actuelle est de remplacer le gaz naturel par du gaz vert.

Mais de quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qu’une offre de gaz vert, comme on en trouve chez de plus en plus de fournisseurs d’énergie ? Et peut-on se fier à ce label, qui nous promet un gaz écologique et donc plus respectueux de l’environnement ?

C’est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article, qui fait le point sur la question.

Définition : l’essentiel à retenir en quelques mots

Le gaz vert

Le gaz vert est un gaz qui se veut écologique en ce sens qu’il est produit à partir de sources d’énergie renouvelables. Il se distingue ainsi du gaz naturel, qui est une énergie fossile, non renouvelable.

Les offres de gaz vert

Un fournisseur peut proposer une offre de gaz vert dès lors qu’il démontre qu’il a acheté autant de gaz d’origine renouvelable que le client en consomme. Dans la pratique, vous ne consommez pas forcément du biogaz, le gaz vert est généralement mélangé au gaz naturel et il est impossible de les distinguer.

Tout savoir sur le gaz vert 

Penchons-nous plus en détail sur le gaz vert. Comment est-il produit ? Comment est-il utilisé ?

Comment est produit le gaz vert ?

Les responsables politiques parlent de plus en plus souvent d’énergies renouvelables. Parmi ces énergies figure le biogaz, un gaz vert. Comment ce gaz, qui se distingue du gaz fossile, est-il produit ? On trouve tout d’abord du biométhane ou biogaz. Mais il y a aussi l’hydrogène.

Le méthane

À l’heure de la raréfaction des ressources énergétiques et du changement climatique, les sources d’énergie renouvelables sont à l’honneur. Le biogaz s’est révélé être une très bonne alternative.

Le procédé utilisé est celui de la méthanisation. Pour produire du biogaz, les excréments des animaux de ferme (porcs, vaches, moutons) sont mélangés à des plantes. Les tournesols, le blé et le maïs peuvent être utilisés dans la procédure. Le tout est transformé en une sorte de bouillie dans l’usine de méthanisation. 

Des millions de bactéries grouillent dans ce mélange. Elles décomposent lentement le composé de fumier/plantes. 

Le biogaz est composé de dioxyde de carbone, de méthane, d’azote, d’oxygène, d’hydrogène, de vapeur d’eau et de sulfure d’hydrogène. L’exploitabilité du biogaz augmente s’il est déshumidifié ou désulfuré.

Aujourd’hui, la méthanisation gagne du terrain en France, comme nous le montre ce schéma de l’Adème : 

infographie methanisation ademe

L’hydrogène et les autres sources de gaz vert

L’hydrogène est considéré comme un gaz vert. Il est fabriqué à partir de l’électrolyse de l’eau à l’aide d’électricité issue de sources renouvelables. La vidéo suivante nous explique comment est produit l’hydrogène.

Le gaz vert peut aussi être produit à partir de déchets solides par le procédé de la pyrogazéification, à partir de bois, de palettes, de déchets divers, de pneus usagés ou de boues de stations d’épuration séchées. 

La gazéification hydrothermale, quant à elle, produit du gaz vert à partir de déchets humides :

gazéification hydrothermale

Comment est utilisé le gaz vert ?

Le gaz vert produit par l’un des procédés ci-dessus, généralement la méthanisation, convient à plusieurs types d’utilisation que résume le schéma ci-dessous :

utilisation gaz schema

Source : agence-api.ouest-france.fr

Il faut savoir que le gaz naturel est acheminé jusqu’aux logements par des gazoducs qui fonctionnent en réseaux. Un des problèmes qui se pose aujourd’hui est celui de l’injection du gaz vert dans les réseaux. Le gaz vert produit à base de ressources renouvelables est donc le plus souvent utilisé localement ou encore brûlé pour produire de l’électricité. Une partie est cependant réinjectée dans le réseau GRDF.

Le biométhane ou gaz vert en France

Voici quelques chiffres sur le biométhane, le gaz vert le plus utilisé en France : 

  • il y a actuellement 40 sites de méthanisation en France qui injectent du gaz vert dans le réseau GRDF
  • la production totale par an est de 520 gigawattheures
  • 800 projets sont à l’étude
  • l’objectif est d’atteindre 30 % de gaz renouvelable en 2030.

Tout savoir sur les offres de gaz vert

Concrètement, comment le consommateur peut-il avoir accès au gaz vert ? La solution évidente semble être de souscrire une offre de gaz vert. Dans la pratique, la situation est un peu plus compliquée. Voyons tout d’abord en quoi consistent ces offres.

Sur le même sujet : Guide complet sur les chaudières à Gaz

Le point sur les principales offres de gaz vert

Aujourd’hui, on trouve principalement ces fournisseurs proposant des offres de gaz vert : Engie, EkWater, Total Direct Energie. Planète Oui et Ilek ont ouvert des offres récemment.

Chez EkWater, l’offre comprend 100 % de biométhane d’origine écossaise, chez Engie et Direct Energie, 10 % de biométhane. 

Les tarifs (mai 2021)

FournisseursPrix du kWh pour une offre de gaz vert
Planète OUI0,0541€
ekWateur0,0478€
ilek0,0602€
Total direct Energie0,0561€
Engie0,0547€

→ Important : En apprendre plus sur la fin du tarif réglementé gaz 

L’offre gaz vert : comment cela fonctionne-t-il ?

Composition de l’offre gaz vert 

Vous avez la possibilité d’analyser la composition de votre offre de gaz vert pour connaître le pourcentage de gaz renouvelable et son pays d’origine. Pour cela, il convient de consulter les conditions de vente du fournisseur figurant sur le contrat. Vous pouvez aussi utiliser le comparateur proposé par le médiateur national de l’énergie. 

Attention : votre offre de gaz vert peut être proposée par un fournisseur qui s’approvisionne en direct auprès de producteurs d’énergies renouvelables, ou encore, vous pouvez avoir accès à une offre gaz vert compensé carbone. Ces informations doivent être clairement mentionnées. 

Mon offre gaz vert me garantit-elle de recevoir du gaz renouvelable chez moi ?

La réponse est clairement non. La situation est la même que pour l’électricité verte, il est impossible de savoir quel gaz délivre le réseau GRDF, puisque tous les gaz y sont mélangés. 

Il existe donc des garanties d’origine et une méthode de traçabilité. C’est cette information que vous trouverez dans votre contrat ou sur le site du médiateur de l’énergie. Votre offre gaz vert vous permet d’avoir la garantie que le fournisseur a acheté autant de gaz vert que vous consommez de gaz, mais de votre côté, vous ne consommez pas forcément ce gaz renouvelable.

Offre gaz vert compensée carbone : qu’est-ce que c’est ?

Si vous ne trouvez pas d’offre de gaz vert qui vous convient, vous pouvez vous tourner vers une offre compensée carbone. Ces offres compensent les émissions de gaz à effet de serre lorsque vous consommez du gaz naturel fossile par la réduction du gaz à effet de serre dans un autre endroit. Vous payez votre gaz un peu plus cher, ce qui permet au fournisseur de financer des projets de réduction de gaz à effet de serre. 

Exemple :

Offre Horizon Planète d’Eni : cette offre est liée à deux programmes de préservation de l’environnement au Ghana et en Thaïlande. 

Conclusion

Les offres de gaz vert commencent à se multiplier. Vous aurez donc plus le choix qu’il y a encore quelques années. Cependant, il faut avoir conscience que vous ne consommerez pas forcément vous-même un gaz vert écologique.

Ce qui est encourageant, c’est la multiplication des techniques permettant de produire du gaz renouvelable, même si la majorité du gaz vert des offres des fournisseurs est du biométhane. 

Dans tous les cas, vous faites un geste pour la planète, qu’il s’agisse de compenser votre empreinte carbone par des projets écologiques ou de favoriser la production et la consommation au moins partielle de biogaz. 

Et vous, avez-vous déjà franchi le pas et souscrit une offre de gaz vert ? Quel est votre retour d’expérience ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *