Comment mettre en place la transition énergétique au sein des entreprises? (Guide pratique)

transition énergétique

Le XXIème siècle a été marqué par le développement croissant des nouvelles technologies. En quelques décennies, les téléphones mobiles, montres intelligentes et ordinateurs portables sont devenus une nécessité absolue pour bon nombre d’entre nous dans nos quotidiens privés et professionnels. Ces appareils, répandus dans le monde entier à présent,  ont une empreinte carbone non négligeable, voraces en énergie, obsolescent rapidement et difficilement recyclables. Nous avons tendance à pointer du doigt l’empreinte carbone des appareils reconnus comme très polluants à l’instar des avions et des véhicules de transports mais nous ignorons l’effet massif que peuvent avoir tous ces petits appareils connectés cumulés. 

Cette prise de conscience nous pousse alors à réfléchir à des modes de consommation différents, à adopter une sobriété numérique pour réduire notre empreinte carbone et l’émission des gaz à effet de serre. Les chiffres le supportent, la croissance de nos systèmes numériques est devenue insoutenable, chaque année c’est plus de 9 % d’énergie consommée en plus.

Face à ces contraintes, il est devenu nécessaire de concevoir des solutions avec une vision plus environnementalement responsable, prêtes à épauler le besoin numérique et décarboniser au mieux. En effet, avec l’augmentation de la consommation des contenus vidéos (streaming, visio conférences,etc..) et le renouvellement des appareils électroniques, nous connaissons une inflation énergétique sans précédent. 

La prise de conscience générale de l’impact environnemental du numérique concerne de plus en plus les entreprises et les organisations publiques car elles sont aujourd’hui dans l’obligation d’intégrer l’impact numérique dans leurs décisions. Pour ce faire, il est nécessaire de piloter la transition énergétique avec des ressources et profils formées et expertes en la matière.

Le marché de l’emploi dans le domaine des énergies propres

Avec la pénurie énergétique qui touche plusieurs pays dans le monde, l’accent est mis sur les sources d’énergie propres et les alternatives potentielles pour pallier aux besoins futurs. De ce fait, les technologies propres et l’énergie sont l’un des sujets les plus actuels dans le monde avec un marché de l’emploi encore plus attractif pour les profils spécialisés en transition énergétique.

Les différentes branches dans le domaine des énergies propres 

Il existe plusieurs branches diverses et variées de technologies propres dont l’objectif ultime est de protéger l’environnement et réduire le réchauffement climatique. On retrouve cinq principaux secteurs:

  • Le secteur énergétique dont l’objectif est de remplacer les énergies fossiles limitées par des énergies propres sans altérer le développement,
  • L’hydrologie dont la finalité est de gérer au mieux les ressources hydriques disponibles à différentes étapes du cycle de l’eau,
  • La gestion logistique qui cherche à optimiser les circuits de transports et limiter les impacts environnementaux des emballages de marchandises, 
  • Le traitement et la gestion des déchets qui s’intéresse au recyclage et traitement des déchets,
  • Le BTP pour des constructions optimisées énergétiquement, moins consommatrices et durables.

Pourquoi faire appel à un ingénieur dans le domaine des énergies propres ?

Un ingénieur spécialisé en énergies et technologies propres est un atout indiscutable pour un plan de protection de l’environnement. Son regard d’expert viendra enrichir votre réflexion en vous proposant des innovations qui s’inscrivent dans le cadre du développement durable. 

Quelles sont les solutions de recrutement possibles ?

Deux solutions s’offrent à vous, vous pouvez recruter un ingénieur en interne qui rejoindra vos effectifs et interviendra sur vos projets de manière continue où vous pouvez faire appel à un free-lance. Le freelance peut intervenir pour une durée plus limitée dans le temps, de manière ponctuelle ou complètement à distance selon les modalités convenues sur le contrat.  

Où trouver un ingénieur free-lance pour des projets de développement durable et technologies propres ? 

Si vous cherchez la perle rare et que vous ne savez pas comment procéder, sachez qu’il existe des sites spécialisés pour vous trouver la bonne personne pour le bon projet. Le site https://www.freelance-engineering.fr/ dispose d’un pool de ressources expertes qui peuvent intervenir sur vos projets quelque soit vôtre besoin et votre expertise.

Quels sont les types de profils qu’on peut retrouver chez Free-lance engineering ? 

Il est possible de retrouver plusieurs profils différents sur Free-lance engineering aux expertises variées. On peut retrouver alors des spécialités et sous spécialités comme par exemple : 

Dans le secteur de l’énergie et des technologies propres 

  • Énergie : dont la finalité sera de repenser l’usage de l’homme actuel des sources d’énergies fossiles pour limiter les gaz à effets de serre. On aura alors une spécialité en énergies fossiles ou énergies nucléaires par exemple. 
  • Hydrologie : qui se focalise sur l’utilisation de l’eau de manière optimale et responsable pour préserver cette ressource inestimable. 
  • Transition écologique : qui est un concept qui cherche à repenser les modes de fonctionnement actuels pour les remplacer par des manières d’opérer plus protectrices de l’environnement.

Dans le secteur pétrolier 

Le secteur du pétrole à la particularité d’être divisé en deux parties : l’amont et l’aval. 

  • L’amont comprendra des activités liées à l’explication et la production d’hydrocarbures pour améliorer les technologies d’extraction et répondre aux besoins mondiaux.
  • L’aval sera un peu plus large et on y retrouvera des activités comme : le raffinage, l’approvisionnement, le trading du pétrole et de ses dérivés, la distribution et enfin la vente. L’aval se concentre sur la satisfaction de la demande mais également l’adéquation aux normes et contraintes environnementales. 

Dans le secteur du nucléaire

Le secteur nucléaire est essentiel en France car il est fondamental dans la quête d’indépendance énergétique du pays. Les ingénieurs en nucléaire interviennent sur des sujets de sûreté nucléaire et de radioprotection qui sont extrêmement importants pour la sécurité de tous.

Pourquoi est-il nécessaire d’accélérer la transition numérique ? 

En 2022, La Première ministre, Elisabeth Borne, et la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher , ont annoncé un projet de réduction de la consommation d’énergie de 10% sur les deux prochaines années à venir. Pour cause, la sécurité d’approvisionnement et le contexte de guerre en Ukraine constituent une vraie menace pour la consommation énergétique. 

Ce projet qui vise les acteurs du numérique et des télécommunications sous forme d’engagement « sobriété” liste un ensemble d’actions spécifiques avec une feuille de route détaillée avec pour objectif ultime de voir des premiers effets positifs dès l’hiver 2022. 

Les signataires de cet engagement se verront accompagnés par l’ADEME, BpiFrance ou encore le réseau des chambres consulaires. A défaut, les signataires qui n’engagent pas d’actions se verront initier des audits énergétiques pour réaliser des économies d’énergies. Le MOTO du projet est de quantifier pour mieux maîtriser. 

Face à ces nouvelles contraintes qui touchent désormais le fonctionnement interne des entreprises et les produits et services fournis, il est impératif de faire appel à des experts pour un suivi des consommations énergétiques minutieux pour la transition écologique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *