Quels moyens utiliser pour éviter les accidents en milieu professionnel ?

technician servicing heating boiler

Tous les secteurs d’activité sont exposés à des risques d’accident et des dangers. Au nombre de ces périls potentiels, qui pourraient menacer la sécurité des travailleurs, figurent les incendies liés aux fuites de gaz, qui font partie des dangers majeurs qui menacent la viabilité des entreprises.

Pour prévenir les accidents et les mésaventures causés par les incidents au travail, les dirigeants ont recours à des moyens de prévention et mettent en œuvre des lignes directrices à suivre. Découvrez dans ce texte les mesures de sécurité préventive à adopter pour éviter les incendies en milieu professionnel.

Fournissez un détecteur de gaz aux travailleurs

Un détecteur monogaz portable est un instrument qui permet de détecter un seul gaz nocif ou l’absence d’oxygène. Comme son nom l’indique, il n’est conçu que pour identifier un seul gaz entre :

  • le monoxyde de carbone ;
  • le dioxygène, le dihydrogène de soufre ;
  • le gaz carbonique ;
  • l’ammoniaque.

En fonction de l’activité menée, l’acheteur peut choisir le gaz au moment de l’achat. Après la sélection, il ne sera plus possible de modifier la cellule de détection de gaz.

Le détecteur monogaz effectue le contrôle de la qualité de l’air sur un temps précis, généralement court. Dans le cas où le volume du gaz toxique serait élevé ou si le taux d’oxygène n’atteint pas le seuil normal, une alarme est émise par le détecteur.

Ce moyen de prévention se porte sur les vêtements du travailleur qui exerce son activité professionnelle, dans une zone à risque d’émission de gaz. De plus, il n’est pas encombrant, est facile à utiliser et ne requiert pas une installation.

Évaluez les risques d’incendie dans les locaux de votre entreprise

Pour éviter les incendies en milieu professionnel, vous devez commencer par identifier les potentielles sources d’inflammation. Ainsi, dans un premier temps, vous devez établir la liste des produits combustibles qui se retrouvent dans vos locaux. Vous pourrez ensuite procéder à l’étude de leur nature et leurs caractéristiques physico-chimiques. Lorsque vous identifiez un combustible, il est indispensable que vous recensiez ses conditions d’utilisation et de stockage.

L’évaluation des risques est une démarche qui permet de déterminer les mesures de protection incendie les plus efficaces. En la mettant en œuvre, vous aurez plus d’informations sur les origines possibles d’inflammation dans vos locaux. Vous pourrez ainsi prendre des mesures qui s’accordent avec vos besoins en matière de sécurité incendie.

Protégez le corps des salariés

Les équipements de protection individuelle (EPI) sont destinés à la protection individuelle des salariés au travail contre les risques professionnels et sont portés ou tenus par le travailleur pendant son activité. Les EPI peuvent être des appareils de protection respiratoire contre les fumées ou des cagoules de soudages qui protègent contre le risque d’inhalation de fumées ainsi que contre les rayonnements nuisibles pour les yeux.

Ces moyens de protection individuelle permettent de protéger plusieurs catégories de travailleurs contre les risques professionnels. Ainsi, ils assurent par exemple la protection des pompiers contre les flammes et fumées d’un incendie.

Entreposez les combustibles loin des sources de chaleur

L’incendie se déclenche exclusivement en présence d’une source d’inflammation, d’un combustible ou d’un comburant. Ces trois éléments constituent le triangle de la flamme. Pour éviter les risques d’incendie, vous devez tenir éloignés ces trois éléments l’un de l’autre. Le comburant étant présent dans l’air qui circule, il est plus facile de contrôler les sources de chaleur ainsi que les combustibles.

Ainsi, pour prévenir les risques d’incendie, il est conseillé de stocker les combustibles loin des sources de chaleur. Néanmoins, pour garantir une sécurité idéale, vous devez respecter le « point d’éclair » de chaque catégorie de combustible (solvant, peintures, huiles…). Le combustible peut s’enflammer facilement en raison de la température de la pièce dans laquelle il se trouve, même s’il est loin des sources d’inflammations. Les combustibles doivent donc être rangés en fonction de leurs propriétés physico-chimiques.

Installez des extincteurs dans vos locaux

Les extincteurs sont des équipements de première intervention qui permettent d’éteindre un début d’incendie en projetant une substance sous pression. Il existe plusieurs types d’extincteurs qui s’adaptent chacun à un type de feu donné. On distingue ainsi les extincteurs à :

  • eau pulvérisée ;
  • poudre ;
  • CO2 ;
  • à neige carbonique ;
  • eau pulvérisée avec additif.

Les extincteurs à eau pulvérisée permettent de venir à bout des feux de classe A. Ils ne peuvent donc pas être utilisés pour éteindre une flamme sur une installation électrique supérieure à 1 000 volts. Quant à l’extincteur à neige carbonique, il est utilisé pour éteindre les feux de liquides inflammables B ainsi que pour les feux d’origine électrique. Le CO2 agit en effet comme un agent refroidissant et étouffant.

L’extincteur à poudre convient aux feux de gaz et aux feux de liquides inflammables. Vous devez donc vérifier la nature des risques afin d’installer cet équipement au bon endroit. Aussi, veillez à ce qu’il soit installé dans des endroits libres et dégagés.

Placez des Robinets d’Incendies Armés (RIA)

En plus des extincteurs, les RIA sont également des moyens de secours de première intervention. Ces derniers peuvent être placés dans vos locaux afin d’éviter un incendie. Le robinet d’incendie armé doit être installé le plus près possible de la menace à protéger. Par ailleurs, ce matériel de première intervention doit pouvoir atteindre tous les points de la surface des locaux en danger. En plus, l’installation de cet équipement doit être afin de garantir une intervention rapide et optimale.

Vérifiez la qualité de vos installations électriques

La prévention des incendies en milieu professionnel passe aussi par la vérification des installations électriques, car 30 % des incendies enregistrés sur les lieux de travail découlent d’une anomalie électrique. Les installations électriques sont en effet, une véritable source de combustion. La quasi-totalité des appareils électriques ainsi que les machines à moteur électrique produisent de la chaleur et augmentent ainsi, les risques d’inflammation. De ce fait, vous devez vérifier régulièrement les installations électriques et faire des travaux de maintenance électrique. Cela participe à la réduction considérable des risques d’incendie dans votre entreprise.

Inspectez et entretenez régulièrement l’équipement de chauffage

Pour réduire les risques d’ignition en milieu professionnel, il est également indispensable que vous inspectiez les appareils de chauffage. Vous devez savoir que les équipements de chauffage produisent de la chaleur et favorisent le transport d’énergie thermique ou électrique. Que le système de chauffage soit direct ou indirect, avec ou sans fluide, son usage comporte certains risques dont il faut tenir compte. Pour assurer ses fonctions, le chauffage a souvent besoin d’un combustible.

Quel que soit le type de chauffage que vous utilisez sur votre lieu de travail (chaudière à gaz, pompe à chaleur air air … etc), gardez-le éloigné des matières combustibles. Pendant les inspections techniques, vérifiez si les gaz de combustion sont vidés par un conduit fabriqué en matériaux incombustibles.

Sensibilisez le personnel

Il ne suffit pas d’installer des détecteurs monogaz, de placer des extincteurs ou de vérifier la qualité des installations électriques pour éviter les incendies en milieu professionnel. Vous devez aussi sensibiliser tout le personnel sur les potentiels risques d’ignition et leur prévention. Dans le cadre de la sensibilisation, vous devez apprendre au personnel les comportements à adopter ainsi que les réflexes à avoir face à un début d’incendie.

Vous devez également entrainer les travailleurs au maniement des extincteurs et des robinets d’incendies armés. Par exemple, vous pouvez organiser régulièrement des exercices d’évacuation afin d’apprendre à vos employés à réagir face aux scénarios qui nécessitent une intervention rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *