Comment bien choisir son vélo électrique ? Le guide complet

Choisir son vélo électrique

Il fut un temps où les vélos électriques ou VAE, pour vélo à assistance électrique, étaient considérés comme des moyens de transport réservés aux personnes peu sportives. Ces préjugés ne sont plus à l’ordre du jour et de plus en plus de Français, sportifs ou moins sportifs, adoptent cet outil de mobilité douce, pour se rendre au travail ou pour les loisirs. Le vélo électrique, en tout cas, leur permet une vitesse supérieure à celle d’un vélo classique. 

L’utilisation que vous pensez faire de votre vélo électrique peut pour une large part déterminer les critères de choix du modèle lors de votre achat. Allez-vous prendre votre vélo électrique pour vous rendre au travail ? Envisagez-vous les excursions en montagne  ou prévoyez-vous un entraînement de type cardio sur votre deux roues ? 

Le vélo électrique permet tout cela, et bien plus encore. Il constitue aussi un moyen de transport alternatif et écologique, emblématique de la mobilité douce. Mais comment bien choisir son vélo électrique ?

C’est ce que nous vous proposons de découvrir ci-dessous. 

Quel type de vélo électrique choisir ?

Pour répondre aux différents besoins des consommateurs amateurs de deux roues et de mobilité douce, les fabricants ont conçu des vélos électriques adaptés aux activités.

Ainsi, on trouvera des vélos électriques pour les trajets en ville, des vélos pour le trekking, des mountain bikes électriques. En somme, toute la gamme classique des cycles s’est mise à l’électrique, pour le plus grand bonheur des utilisateurs. 

Le vélo électrique de ville

Le vélo à assistance électrique urbain est idéalement adapté aux déplacements en ville, par exemple pour effectuer ses courses ou pour se rendre au travail. Certains ne peuvent plus s’en passer et profitent de ce véhicule peu encombrant pour se faufiler partout, sans avoir à se soucier de la densité de la circulation. Sans compter que les vélos électriques de ville peuvent aussi trouver place dans un tramway. 

Les vélos électriques de ville se caractérisent principalement par une conception monotube avec pédales basses, ce qui permet de s’asseoir et de descendre facilement et, en même temps, de rouler en toute sécurité au milieu du trafic urbain. Les déplacements en ville sont facilités par l’assistance électrique  et l’assise confortable. 

Les vélos électriques urbains disposent de nombreux accessoires, outre la batterie, sur laquelle nous reviendrons plus loin. Ils sont le plus souvent équipés de garde-boues, d’un éclairage complet pour la sécurité et d’un porte-bagages. Avec le vélo électrique de ville, se déplacer n’a jamais été aussi facile.

Le vélo électrique de trekking

Le vélo électrique de trekking est adapté aux longs trajets sur terrain plat ou sur route.

Les vélos électriques de trekking, également connus sous le nom de vélos électriques de voyage ou de randonnée, présentent un compromis entre un vélo électrique sportif ou mountain-bike et un vélo électrique de ville. Il s’agit de VTC équipés d’une assistance électrique. Les vélos électriques de trekking sont souvent utilisés pour les voyages en famille ou en couple. Ils permettent de compenser les performances des membres les moins sportifs de votre famille en les aidant à pédaler grâce à l’assistance électrique. 

Ces bicyclettes électriques sont dotées d’un ensemble d’accessoires, parmi lesquels un garde-boue, un porte-bagages ou un système d’éclairage.

Actuellement, les vélos électriques de trekking commencent à être utilisés principalement pour l’entraînement cardio. Grâce à l’assistance au pédalage, il est possible de choisir l’assistance qui vous permettra d’atteindre le pouls optimal pour brûler les graisses. 

En pratique, cela signifie que vous réglez un entraînement plus élevé dans les collines que lorsque vous pédalez sur le plat et grâce à ce réglage, vous obtiendrez un pouls plus régulier. La combustion des graisses est alors plus facile et beaucoup plus efficace qu’avec un vélo classique sans assistance électrique.

E-mountain bike ou VTTAE

Le mountain-bike électrique est un vélo adapté aux collines et aux parcours de montagne. Ces VTT électriques se caractérisent comme les modèles sans assistance par leur robustesse, qui leur permet de surmonter aisément les obstacles et de résister aux chocs. Ils disposent d’un moteur puissant qui vous assistera même sur les terrains les plus accidentés. 

En même temps, il est important de maintenir un bon équilibre sur un VTT électrique, et c’est pourquoi la batterie est située directement sous le tube du cadre dans la plupart des cas. C’est ainsi que l’on obtient une forme aérodynamique et une ligne stylée. Les vélos tout-terrain ont subi d’importantes modifications ces derniers temps, permettant aux cyclistes moins expérimentés de maîtriser facilement les pentes difficiles. 

La batterie : l’élément clé d’un vélo électrique

La batterie est l’élément central de tout un vélo électrique. Son type et sa capacité indiquent l’autonomie du vélo électrique, le nombre de cycles de recharge qu’il offre ou sa durée de vie totale. Ces paramètres sont parmi les plus importants et nous allons donc les analyser ci-dessous.

Autonomie et capacité de la batterie pour vélo à assistance électrique

La fourchette d’autonomie des batteries pour vélo électrique est l’un des paramètres les plus fréquemment mentionnés, mais en même temps c’est l’une des valeurs les plus variables. La cause principale en est la capacité de la batterie elle-même, dont dépend l’autonomie, mais elle dépend aussi beaucoup du style de conduite, du terrain, du poids du cycliste ou du niveau d’assistance réglé lors du pédalage. 

Pour vous orienter si vous vous demandez comment bien choisir un vélo électrique, nous pouvons diviser les gammes en fonction de la capacité de la batterie de la manière suivante :

  • Autonomie 60-80 km – capacité de la batterie 9-10 Ah
  • Autonomie 80-100 km – capacité de la batterie 11-12 Ah
  • Autonomie 100-120 km – capacité de la batterie 13-14 Ah
  • Autonomie 120 km et plus – capacité de la batterie 15 Ah et plus

Durée de vie de la batterie pour vélo à assistance électrique

Actuellement, les vélos électriques utilisent principalement des batteries au lithium, appelées Li-Pol, Phylion ou Li-lon, qui sont les types de batteries les plus utilisés dans le commerce. Ces batteries pour vélos à assistance électrique se caractérisent avant tout par un bon rapport entre le poids et la capacité, la durée de vie et le prix. 

L’entrée standard de ces batteries est de 36 V. La durée de vie de la batterie dépend de son utilisation, de son entretien, etc. Dans tous les cas, on peut dire que la durée de vie de la batterie est d’environ 20 000 à 30 000 km parcourus, la durée de vie utile de 4 à 8 ans ou 800 à 1000 cycles de charge.

Autres éléments concernant les batteries des vélos électriques

  • Le chargement de la batterie à 50 % de sa capacité prend environ 1 à 1,5 heure.
  • Le chargement de la batterie à 100 % de sa capacité prend environ 3 à 4 heures.
  • La batterie est également déchargée lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Comment entretenir la batterie d’un vélo à assistance électrique ?

Pour que la batterie dure le plus longtemps possible, il est nécessaire d’en prendre soin. Dans le cas des batteries au lithium, il est important qu’elles soient régulièrement rechargées à leur capacité maximale, idéalement après chaque voyage. Il n’est pas non plus recommandé de les décharger fréquemment jusqu’à une capacité de zéro absolu, ni de les charger par intermittence. 

Les piles au lithium n’aiment pas les températures trop élevées, nous vous recommandons donc de ne pas les exposer à des températures supérieures à 35 °C pour rien. Les températures inverses, c’est-à-dire inférieures à 0 °C, sont tout aussi inadaptées. Ces facteurs influent sur la durée de vie de la batterie. Par conséquent, il peut arriver que la durée de vie de la batterie soit différente de celle couverte par la garantie.

Installation de la batterie sur votre vélo électrique

L’emplacement de la batterie influence en partie le comportement et le contrôle du vélo électrique. C’est donc un paramètre à prendre en compte. La batterie peut ainsi se trouver au niveau du porte-bagages. Cet emplacement est utilisé pour les vélos de ville ou de randonnée. 

Si vous souhaitez utiliser votre porte-bagages, vous devez en choisir un à deux étages, pour pouvoir y poser un panier ou un sac de voyage. L’avantage de la solution réside dans une manipulation facile de la batterie.

La batterie de votre vélo électrique peut aussi se trouver sur le cadre, à la place de la traditionnelle bouteille des coureurs sportifs. C’est le meilleur emplacement pour l’équilibrage du vélo électrique. On retrouve ce montage surtout sur les vélos électriques de montagne. 

Enfin, la batterie peut être montée derrière le tube de la selle, cette place est également adéquate pour un bon équilibrage. Cette solution est généralement utilisée sur les vélos électriques pliants.

À quoi être attentif lors du choix de votre vélo électrique ? 5 points à ne pas négliger

Au-delà de votre budget. Si vous cherchez un Vélo électrique à petit prix ou haut de gamme. Il faudra également être attentif aux détails suivants :

1 – La puissance du moteur 

Les moteurs diffèrent en termes de puissance. Par défaut, des moteurs d’une puissance de 250 W sont utilisés le plus souvent sur les vélos à assistance électrique, et comme il s’agit de la limite maximale possible conformément à la législation, vous ne rencontrerez pas souvent des moteurs plus puissants. 

Si le vélo électrique est équipé d’un moteur plus puissant que 250 W (par exemple 350 W), sa puissance est réduite aux 250 W requis à l’aide de l’unité de commande afin que le vélo électrique soit conforme à la réglementation. 

Quel est donc l’avantage des moteurs plus puissants ? Lorsque la puissance du moteur est réduite artificiellement, il dispose toujours d’une réserve et n’est pas aussi sollicité, ce qui augmente la durée de vie globale. Sur les versions sport, il est possible de déverrouiller cette réduction et d’utiliser ainsi toute la puissance en dehors des routes.

2 – Les programmes de randonnée

L’équipement en programmes de chaque vélo électrique peut varier, mais il offre généralement 3 à 5 programmes. Le fait que vous ayez 3 ou 5 programmes sur le vélo électrique n’est pas aussi important que le type d’entraînement lui-même. 

Cependant, plus il y a de programmes, plus vous pouvez ajuster l’assistance lorsque vous pédalez. Le principe des programmes est de régler la puissance de l’assistance au pédalage, ce qui signifie que lorsqu’un programme particulier est sélectionné, le moteur aide le cycliste selon l’assistance souhaitée.  

Les programmes permettent aussi de gérer les vitesses du vélo.

3 – La taille correcte du cadre :

La taille idéale du cadre du vélo électrique est choisie de la même manière que pour un vélo classique, elle se déduit donc de la taille du cycliste. Il est donc essentiel pour se sentir à l’aise d’essayer son vélo électrique avant de le choisir. Si vous achetez votre vélo à assistance électrique sur Internet, vous n’aurez pas cette possibilité.

Le vélo peut alors être sélectionné avec une précision de 90 % en s’appuyant sur la taille. La dimension du cadre diffère également en fonction du type de vélo. Pour les vélos de cross et de trekking, il est recommandé d’augmenter la taille du cadre de 1 à 2 pouces. 

4 – La capacité de charge du vélo électrique 

À l’heure actuelle, la plupart des vélos électriques ont une capacité de charge relativement élevée, de l’ordre de 110 à 150 kg. La plupart des vélos électriques sont testés conformément à la norme CE pour une capacité de charge de 120 kg, mais lors de tests indépendants effectués pendant l’utilisation conformément aux instructions, il a été prouvé qu’ils pouvaient supporter une capacité de charge de 150 kg. Les vélos électriques peuvent donc être utilisés par les personnes en surpoids. 

5 – Le poids du vélo électrique 

À première vue, il semble que les vélos électriques soient beaucoup plus lourds que les vélos classiques. Toutefois, ne vous laissez pas abuser. Une grande partie du poids des vélos électriques est constituée par la batterie elle-même, qui pèse environ 4 à 5 kg, ce qui augmente considérablement le poids du vélo. 

Vous devez également tenir compte des quelques grammes supplémentaires du moteur, qui fait partie intégrante de chaque vélo électrique. Si vous soustrayez ces facteurs, vous arriverez à un poids similaire à celui d’un vélo classique. Le poids standard des vélos électriques est d’environ 22-26 kg.

Nos conseils en vidéo

L’essentiel

  • Le vélo électrique est idéal pour la mobilité douce. Il n’est donc pas qu’un seul effet de mode et constitue une alternative idéale à la marche à pied.
  • Pour bien le choisir, tenez compte de l’utilisation que vous voulez en faire, même si certains sont polyvalents.
  • Veillez à bien choisir la taille du vélo, adaptée à votre morphologie, pour votre confort.
  • Choisissez une batterie de qualité.
  • Tenez compte du poids d’un vélo électrique !

Nous n’avons pas évoqué les pneus de votre VAE, vélo à assistance électrique, mais ils varient évidemment aussi selon l’usage que vous faites de votre deux roues. Ils seront adaptés à la taille de la roue, qui est différente sur les vélos électriques de ville, les randonneurs et les e-mountain-bikes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *