La consommation de bouteilles plastique en France (2021)

Chiffres consommation bouteille plastique

Ces dernières années, la consommation d’eau en bouteille a considérablement augmenté dans le monde, en particulier dans les pays occidentaux. 

Alors qu’on utilisait autrefois des bouteilles en verre réutilisables pour l’eau minérale, ce type de conditionnement a pratiquement disparu et ne concerne plus qu’une minorité de personnes, soucieuses de l’environnement.

Il est vrai que les bouteilles en verre sont moins pratiques que les bouteilles en plastique. Ces dernières posent cependant un réel problème écologique. 

Bouteille en plastique : Définition

Les bouteilles d’eau en plastique sont aussi appelées bouteilles en PET, en référence à leur matériau, du polyéthylène téréphtalate. Les bouteilles en PET sont utilisées en France dans l’industrie des boissons et en particulier pour l’embouteillage de l’eau de source ou de l’eau minérale. Elles sont dotées d’un bouchon à vis ou à bascule.

Pourquoi utilise-t-on la bouteille plastique ?

Le grand défaut de la bouteille en plastique est d’être à usage unique. Son utilisation contribue donc à la production d’une grande quantité de déchets. A l’inverse de certains de ses voisins, comme l’Allemagne, la France n’a pas développé de système de consigne. 

A savoir cependant que ce système de consigne ne concerne généralement que certaines bouteilles d’eau en PET. Il s’agit néanmoins d’une première tentative pour réduire les déchets en plastique. Ces bouteilles multi-usage, contrairement aux bouteilles à usage unique, peuvent être réutilisées entre 20 et 25 fois avant d’être remplacées. 

Le problème écologique des bouteilles d’eau en plastique en France

Les sociétés internationales de boissons mettent sur le marché de plus en plus de bouteilles en plastique jetables. Cette tendance a évidemment des conséquences sur l’environnement. Outre la consommation de ressources, les bouteilles en plastique contribuent à la pollution ainsi qu’à la production de CO2.

Elles génèrent aussi une quantité considérable de déchets. En France, environ 1,5 millions de bouteilles en plastique jetables sont utilisées chaque heure, soit 36 millions par jour.

En moyenne, un Français consomme 180 bouteilles en plastique à usage unique par an. 

Avec une part de marché totale de 52,2 %, les bouteilles en plastique à usage unique sont désormais le matériau d’emballage dominant pour les boissons. Il faut 400 000 tonnes de pétrole pour les fabriquer et 8 milliards de kWh d’énergie.

Environ 30 % des bouteilles d’eau en plastique sont fabriquées à partir de matériaux recyclés. C’est encore bien trop peu. 

Mais les bouteilles d’eau en plastique recyclé ne sont pas aussi écologiques que les industriels voudraient nous le faire croire. L‘utilisation de matériaux recyclés dans les bouteilles jetables réduit leur impact environnemental, mais ne le compense pas : Même les bouteilles jetables fabriquées à partir de matériaux recyclés consomment inutilement des ressources et de l’énergie et polluent l’environnement. 

En outre, de la matière est consommée et perdue lors de chaque recyclage, de sorte que le cycle infini du recyclage auquel on voudrait nous faire croire n’existe tout simplement pas.

Problèmes de santé lié à l’utilisation de bouteilles d’eau en plastique

Plus grave encore : les bouteilles en PET ne sont pas sans risques pour la santé. Elles sont certes fabriquées et conçues spécialement pour contenir de l’eau et vous pourrez lire la mise en garde sur l’étiquette, qui vous invite à ne pas les utiliser pour autre chose. Mais dans la pratique, de nombreux consommateurs les réutilisent et les remplissent à nouveau. 

Avec des bulles et dans une bouteille en plastique – c’est ainsi que de nombreux Français préfèrent boire leur eau. Mais l’effet du plastique sur la santé humaine est controversé. L’eau embouteillée en bouteilles PET présente-t-elle vraiment un danger ?

Des hormones dans l’eau minérale, se sont exclamés de nombreux médias en 2009 lorsque  deux scientifiques de l’université Goethe de Francfort-sur-le-Main ont publié des résultats de recherche suggérant que l’eau minérale était contaminée par des substances semblables aux œstrogènes (oestrogène like).

Depuis lors, la validité de l’étude a été remise en question à plusieurs reprises. Mais les craintes persistent et on se demande de plus en plus souvent si l’eau des bouteilles en plastique est contaminée par des perturbateurs endocriniens ou d’autres produits chimiques.

Si les bouteilles en plastique ne sont pas le problème, comment les produits chimiques se retrouvent-ils dans l’eau minérale ? Il est vrai que toutes les substances et tous les additifs utilisés dans les bouteilles en PET doivent être conformes à la réglementation européenne. Toutefois, les fabricants ne sont pas tenus de rendre publiques leurs formules exactes.

Ainsi, chaque bouteille en PET est un peu différente, selon la marque de l’eau qu’elle contient et le fabricant du contenant. Cela rend l’étude de l’impact sur la santé humaine assez délicate.

Mais une chose semble certaine : plus l’eau reste dans la bouteille en plastique, plus il y a de risques de migration des substances oestrogènes like dans le liquide. C’est encore plus vrai lorsque les bouteilles sont mal stockées, par exemple au soleil. 

S’y rajoute l’habitude qu’ont de nombreux Français, de réutiliser les bouteilles en plastique pour y verser leur boisson de la journée. On achète de grands containers d’eau minérale et on les transvase. Ou on remplit sa bouteille avec de l’eau du robinet.

La bouteille en plastique a depuis longtemps supplanté la traditionnelle gourde pour partir en randonnée ou pour transporter sa ration d’eau de la journée. Il existe des gourdes en plastique, ayant la forme de bouteilles, qui sont plus qualitatives et dont le matériau résiste un peu mieux.

Néanmoins, le plastique est difficile à nettoyer et la prolifération bactérienne vient rajouter d’autres problèmes sanitaires.

Ce n’est pas la solution idéale ! Nous vous présentons d’autres possibilités ci-dessous.

Comment et par quoi remplacer votre bouteille d’eau en plastique ?

Boire de l’eau au fil de la journée contribue à préserver la santé. C’est vrai en particulier lorsqu’il fait chaud ou lorsqu’on travaille dans des bureaux surchauffés, sans véritable ventilation ou humidification de l’atmosphère.

Les Français – et surtout les Françaises – ne sortent donc plus sans leur bouteille d’eau. Il reste qu’acheter systématiquement des bouteilles en plastique de petit format, généralement 50 cl, n’est ni écologique ni vraiment bon pour le porte-monnaie. Comme nous avons pu le voir, ce n’est pas forcément sain non plus, en raison des perturbateurs endocriniens relargués par certains plastiques.

On trouve aujourd’hui des gourdes en inox qui présentent de nombreux avantages et peuvent utilement remplacer votre bouteille en plastique.

→ Voir notre comparatif des meilleures gourdes inox

Il faut cependant garder à l’esprit que contrairement aux bouteilles en plastique, que l’on peut remplacer assez facilement, une bouteille en inox, isotherme ou pas, constitue un investissement, de sorte que vous allez vouloir la conserver longtemps et que vous aurez à cœur de bien l’entretenir.

Les avantages de la gourde en acier inoxydable

  • Elle est très robuste, bien plus qu’une bouteille en plastique.
  • Elle est réutilisable et donc moins susceptible d’impacter l’environnement.
  • L’inox de bonne qualité ne relargue pas de phtalates ou de BPA dans l’eau, elle est donc plus saine que les bouteilles en plastique.
  • Elle est hygiénique, l’inox étant lisse, de sorte qu’il n’offre que peu d’aspérités auxquelles peuvent s’accrocher les bactéries.
  • On trouve des gourdes en inox de qualité alimentaire. 
  • Les gourdes en inox sont disponibles en plusieurs contenances, par exemple en 500 ml pour remplacer les petites bouteilles en plastique courantes.
  • Elles maintiennent l’eau au frais, surtout les gourdes isothermes, bien plus longtemps que les bouteilles en plastique où l’eau se réchauffe rapidement.
  • Neutralité au goût.

Voir notre sélection de gourdes écologiques made in France

La gourde en inox constitue donc une excellente alternative aux bouteilles d’eau en plastique, qui contribuent à l’augmentation des déchets en France et ont un impact négatif sur l’environnement, ainsi que sur les mers.

N’hésitez pas, avant d’acheter une gourde en inox, à comparer différents modèles pour trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Acheter de l’eau minérale en bouteille de verre plutôt que dans une bouteille en plastique

On note aujourd’hui un retour en force des bouteilles en verre, mais toutes ne sont pas encore consignées. La consigne des bouteilles demande en effet une réelle logistique qui n’est pas vraiment mise en place pour l’instant dans notre pays.

Ainsi, on trouve quelques eaux minérales proposées en bouteilles de verre par les grandes surfaces, mais ce sont surtout les boutiques bio qui réintroduisent peu à peu cette solution. Elle est cependant peu adaptée à un usage nomade, en raison du poids et du risque de casse. 

Elle constitue cependant une alternative valable pour la consommation de l’eau en bouteille à la maison. C’est en tout cas un geste militant, puisque vous devrez rapporter votre bouteille au magasin. Évitez si possible les verres non consignés, qu’il faudrait jeter à la benne dédiée pour un recyclage.

Evian a ainsi lancé des bouteilles d’un litre en verre consignées. Mais elles sont encore très peu répandues. 

Vous trouverez aussi les eaux de source Carola, ainsi que d’autres marques. Néanmoins, ce type de conditionnement est souvent réservé aux restaurants.

Parmi ses principaux avantages, il faut citer une meilleure conservation des qualités gustatives de l’eau, qui est parfois médiocre dans une bouteille en plastique. Ainsi, de nombreux consommateurs se plaignent d’un goût qu’on ne trouve pas dans l’eau d’origine et qui peut être dû à un mauvais stockage. Le risque est bien moindre avec le verre, qui est neutre au goût, tout comme l’inox.

Les alternatives à la bouteille plastique

Comme nous l’avons vu, boire de l’eau en bouteille plastique n’est pas si sain ni écologique, même lorsqu’il y a recyclage. Il s’agit d’ailleurs surtout d’un argument marketing de la part des distributeurs d’eau minérale.

D’autres solutions sont envisageables, qu’il s’agisse de bouteilles en verre ou encore de gourdes inox isothermes. Voici d’autres possibilités :

Le filtrage de l’eau du robinet

De plus en plus de consommateurs se plaignent de l’eau du robinet et de son goût de chlore. On sait aussi que cette eau peut contenir de nombreux résidus médicamenteux ou chimiques, que la loi n’oblige pas les distributeurs à tester. 

L’eau du robinet est généralement saine sur le plan microbiologique, du moins à la sortie de la centrale, mais elle se charge parfois en déchets au fil de son cheminement dans les canalisations urbaines et privées. 

Il existe différents types de systèmes de filtration :

  • la carafe filtrante
  • le filtre sur robinet
  • le filtre sur arrivée d’eau
  • les fontaines filtrantes
  • les filtres d’expédition à gravité
  • les gourdes filtrantes.

Le remplissage d’eau filtrée dans une installation collective

Un certain nombre de boutiques bio permettent à leurs clients de remplir des bouteilles d’eau en verre. Cette eau est préalablement filtrée, et selon le souhait des clients, enrichie en gaz carbonique ou encore ionisée.

C’est une solution écologique dans la mesure où on recycle la bouteille et où les coûts de l’installation de filtrage sont partagés entre les différents utilisateurs.

Conclusion

Les bouteilles en plastique pour l’eau ne sont clairement pas l’avenir, des voix s’élèvent même pour qu’elles aient complètement disparu d’ici 2030. Ecologie et santé sont d’excellentes raisons pour envisager dès à présent des solutions alternatives, comme celles que nous avons proposées dans cet article.

Et vous ? Comment buvez-vous votre eau ? Comment la transportez-vous ? Disposez-vous d’une eau de qualité ? Avez-vous déjà testé l’un des dispositifs alternatifs ? N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques ci-dessous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *