Les produits chimiques à base de soude utilisés actuellement pour déboucher les canalisations sont très efficaces et rapides, on ne peut pas le nier. Par contre, ils sont une catastrophe pour l’environnement, en plus d’être dangereux pour votre santé. Ils contiennent des produits dont l’efficacité est directement liée à leur agressivité et leur toxicité.

Existe-t-il des solutions efficaces pour déboucher vos canalisations de manière naturelle, avec des produits non toxiques pour l’environnement ? La réponse est oui.

Pour continuer dans la série zéro déchet, voici 6 astuces pour déboucher et entretenir évier, toilettes, lavabos et toutes vos canalisations.

Êtes vous prêts à vous débarrasser de vos produits d’entretien chimique et passer au naturel ?

6 astuces pour déboucher naturellement vos canalisations

1. Les produits d’entretien pour fosse septique

Une fosse septique fonctionne grâce à des bactéries qui se chargent de transformer les matières solides en liquides puis en gaz propres pour l’environnement qui sont ensuite rejetés. Ces bactéries, qui sont des êtres vivants, ne supportent pas du tout les produits chimiques de débouchage habituels, tels que la soude caustique par exemple.

Ainsi, il existe dans le commerce toute une gamme de produits spécialement conçus pour les systèmes d’assainissement non collectifs, qui contiennent des éléments non agressifs pour les bactéries et non agressifs pour l’environnement, à base d’enzymes notamment. Cela va du nettoyant pour WC au déboucheur en passant par les produits d’entretien courant des canalisations.

=> Voir également notre liste de produits ménagers naturels

2. Le débouchage mécanique ou manuel

Avec une ventouse

Déboucher un évier

C’est la méthode la plus classique mais elle a fait ses preuves et s’avère toujours aussi efficace. Pour cela, remplissez votre évier, lavabo ou baignoire jusqu’à ce que l’eau recouvre totalement le caoutchouc de la ventouse lorsqu’elle est placée sur la bonde (orifice d’évacuation). Procédez ensuite à un mouvement de pompage pour provoquer un appel d’air.

Avec un cintre

C’est une méthode simple qui vous permettra d’ôter le plus gros des résidus qui bouchent votre canalisation, en vous confectionnant un furet (outil de plomberie servant à déboucher les canalisations) fait maison.

Pour cela, prenez un cintre en fil de fer. Pliez-le à l’une des extrémités afin de former une boucle ou un crochet. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à aller à la pêche ! En principe, vous devriez pouvoir sortir le bouchon de résidus qui obstrue votre canalisation. Une fois cela fait, rincez votre canalisation à l’eau chaude.

En nettoyant le piège à bouteille ou le siphon en P

Nettoyer siphon évier

Certaines canalisations d’évier ou de lavabo sont équipées soit de ce que l’on appelle un piège à bouteille, soit d’un siphon en P. Les deux servent à filtrer les déchets pour qu’ils ne terminent pas dans la fosse septique ou le tout à l’égout. Lorsqu’ils sont pleins, l’évier ou le lavabo se bouche car l’eau ne circule plus correctement.

Pour les nettoyer, il faut les démonter. Pour les anciens modèles il faudra sans doute vous munir d’une clé à molette. Pensez à placer une bassine sous le siphon pour récupérer l’eau stagnante qui s’y trouve. N’oubliez pas également le joint d’étanchéité, qui peut parfois tomber dans la bassine lors du démontage.

Avec une tarière de drain

Tarière de drain

La tarière de drain, ou « serpent », est un tuyau métallique long et fin qui possède également, à chaque extrémité, un crochet et une manivelle. C’est un outil spécialement conçu pour déboucher les canalisations.

Le but est de l’enfoncer jusqu’au bouchon puis de le faire tourner jusqu’à ce que le bouchon soit éclaté et que l’eau puisse de nouveau s’écouler. Certains modèles peuvent également être raccordés à une perceuse, pour avoir plus de puissance lors de la rotation.

Avec un aspirateur

Votre aspirateur de maison peut parfois suffire à ôter un bouchon de votre canalisation. Evidemment, plus votre aspirateur sera puissant, meilleures seront vos chances de réussite. Les aspirateurs les plus efficaces pour cela sont les aspirateurs à eau, bien qu’un aspirateur ordinaire suffise dans la plupart des cas.

3. Le débouchage à l’eau bouillante

L’avantage du débouchage à l’eau bouillante est que ça fonctionne avec toutes les canalisations (évier, lavabo, baignoire, toilettes etc.). L’inconvénient est que son efficacité est limitée. Cependant, cela fonctionne très bien pour une canalisation qui n’est que partiellement obstruée.

Pour faire un débouchage à l’eau bouillante, il faut verser l’eau en plusieurs fois (2 ou 3 fois), en laissant à chaque fois un intervalle d’environ 10 à 20 minutes pour laisser l’eau bouillante agir. Cela devrait suffire à dissoudre les graisses et les principaux déchets organiques.

4. Le débouchage au liquide vaisselle

Il faut savoir que la majorité des éléments qui contribuent à boucher les canalisations sont des graisses. Or, le liquide vaisselle est l’un des produits les plus efficaces pour dissoudre ces graisses. Il fonctionne pour déboucher votre évier, votre lavabo, et même vos toilettes.

Versez environ 5 cl de produit vaisselle dans votre canalisation bouchée. Ensuite, faites bouillir de l’eau puis versez-là également, pour un maximum d’efficacité.

5. Le débouchage à l’acide

Un acide quel qu’il soit présente l’avantage de dissoudre absolument tout ce qui se trouvera dans vos canalisations. Alors pourquoi les déboucheurs du commerce sont-ils à base de soude ? Parce que l’inconvénient d’un acide est qu’il peut aussi abîmer les canalisations.

Cependant, utilisé avec parcimonie et en choisissant le bon acide à la bonne concentration, vous pourrez déboucher vos canalisations sans risquer d’endommager ces dernières, et sans risques pour l’environnement. Pour cela, un seul produit contenant naturellement de l’acide (acétique) et que l’on retrouve partout dans le commerce : le vinaigre blanc.

La concentration en acide acétique du vinaigre blanc est relativement faible (entre 8 et 14% environ), donc suffisante pour déboucher votre évier ou votre baignoire sans risquer d’endommager vos canalisations. Naturel, il est également non toxique pour l’environnement.

Attention toutefois pour ceux qui possèdent une fosse septique. Vous pouvez recourir à cette solution, mais en ajoutant des enzymes le lendemain afin de ne pas altérer le bon fonctionnement de votre fosse, car le vinaigre va tuer une partie des bactéries de la fosse.

6. Comment déboucher une canalisation extérieure ?

Canalisation d’eau pluviale, canalisation d’eaux usées ou canalisation domestique, les canalisations extérieures enterrées peuvent elles aussi parfois se boucher. Avant de songer à faire appel à un professionnel de l’assainissement, vous pouvez vous-même tenter de déboucher vos canalisations extérieures.

Dans un premier temps, il faut déterminer où le bouchon se trouve, en commençant par s’assurer qu’il ne se trouve pas dans les canalisations de l’intérieur de votre maison. Une fois que vous êtes sûr(e) que le problème vient bien de l’extérieur, vous pouvez trouver où se trouve le bouchon en ouvrant les regards de votre installation.

Les regards sont des dalles percées d’un trou au centre, et sont des ouvertures sur votre égout ou votre fosse septique. Pour voir ce qu’il se passe à l’intérieur, il suffit de soulever cette dalle.

Une fois que vous voyez ce qu’il se passe à l’intérieur, demandez à quelqu’un de faire couler de l’eau ou de tirer la chasse d’eau des toilettes. Si l’eau circule mais ne s’écoule pas ou mal, c’est qu’il y a un bouchon situé après ce regard dans le circuit.

Pour déboucher une canalisation enterrée, il n’y a pas 36 solutions, il faut employer les grands moyens, à savoir un nettoyage à haute pression. Si vous ne possédez pas de nettoyeur à haute pression (type Kärcher), vous avez la possibilité d’en louer un pour quelques heures. Il devra avoir une pression et un débit suffisants, au moins 130 bars pour la pression et 500 litres/heure pour le débit.

Avec ce nettoyeur haute pression, munissez-vous également d’un embout « furet ». Ensuite, dans le regard le plus proche de votre maison, insérez le furet puis démarrez le nettoyeur. Le furet devrait progresser tout seul dans la canalisation, bien qu’il faille parfois l’aider un peu.

Il est possible que l’eau remonte vers vous dans un premier temps, c’est normal. Continuez jusqu’à ce que le furet ait progressé le plus loin possible et/ou que vous voyez le niveau d’eau diminuer. Vous pouvez également « jouer » avec la pression, et la couper de temps en temps pour revérifier l’écoulement d’eau et voir s’il est toujours bloqué ou non.

Pouvoir intervenir le plus tôt possible est très important. Une canalisation extérieure complètement bouchée nécessitera à terme l’intervention d’un professionnel de l’assainissement, surtout en cas d’inondation !

Bicarbonate de soude & vinaigre blanc : est-ce vraiment efficace ?

Bicarbonate de soude et vinaigre blanc

On entend énormément parler de ce fameux mélange de bicarbonate de soude (à ne pas confondre avec la soude caustique !) et de vinaigre blanc. Ce mélange aurait des propriétés remarquables tant pour déboucher des canalisations que comme produit d’entretien. Détachant, dégraissant, blanchissant etc., on lui attribue beaucoup de vertus.

Certains se posent cependant légitimement la question suivante : Comment ce mélange peut-il être efficace alors que ces deux produits, l’un acide et l’autre basique, s’annulent lorsqu’on les met ensemble ?

Concrètement, lorsqu’on mélange du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc (qui contient de l’acide acétique) dans les bonnes proportions, c’est-à-dire pour obtenir une réaction complète, on obtient du CO2, de l’eau et de l’acétate de sodium.

Quel est le bon dosage ?

Le dosage parfait est celui qui permet une réaction chimique complète, c’est-à-dire qu’à la fin de la réaction il ne restera plus ni de vinaigre blanc ni de bicarbonate de soude dans le mélange. Il dépend entre autres de la concentration d’acide acétique présent dans le vinaigre. En sachant que la concentration standard d’un vinaigre blanc ménager est de 14%, cela signifie qu’il contient 140g d’acide acétique pour 1 litre d’eau.

Avec un vinaigre blanc concentré à 14%, il vous faudra mélanger 78,75 ml de vinaigre avec 8,75 g de bicarbonate de soude. Si vous mettez plus de vinaigre, il vous restera du vinaigre à l’issu de la réaction chimique. Si vous mettez plus de bicarbonate de soude, il en restera dans le mélange à la fin de la réaction.

Une efficacité plus que contestée

Rappelons qu’à l’issu de la réaction chimique, il nous reste du CO2 (responsable de la mousse qui se forme lors de la réaction), de l’eau et de l’acétate de sodium. Les deux premiers ne seront d’aucune utilité. Quant au troisième, son efficacité n’a absolument pas été prouvée !

Le bicarbonate de soude, seul, a des propriétés abrasives. Le vinaigre blanc (comme tous les acides), seul, a des propriétés corrosives, entre autres. Les mélanger pour qu’ils s’annulent l’un l’autre en créant une substance inefficace est donc totalement inutile et contre-productif.

Pourquoi certains affirment son efficacité ?

Certaines personnes affirment malgré tout que ce mélange est efficace et utilisable au quotidien. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

  • Au moment même du mélange des deux produits, il se produit une réaction mécanique. En effet, la mousse qui se forme est le CO2 qui est libéré par la réaction. Il provoque une « poussée » gazeuse, ou émulsion, qui peut se montrer efficace pour détacher certaines saletés, voire en dissoudre d’autres étant donné qu’à ce moment précis, la réaction chimique n’est pas terminée et qu’il réside encore de l’acidité dans le mélange.

Cependant, cette réaction ne dure que quelques secondes au mieux. Lorsqu’elle est terminée, le mélange est tout simplement devenu neutre.

  • Le dosage n’est pas parfait, ce qui fait qu’il reste du vinaigre ou du bicarbonate à l’issu de la réaction. Ceux qui l’utilisent profitent donc des propriétés de l’un ou de l’autre, mais pas pleinement puisqu’une partie aura été neutralisée par la réaction. Dans ce cas, encore une fois, il est plus intéressant d’utiliser ces produits séparément.

Ainsi, même si le mélange vinaigre blanc et bicarbonate de soude peut se montrer efficace dans certaines circonstances bien précises, cette efficacité est limitée à la fois dans le temps et dans son intensité.

FAQ

Les kits débouche canalisation sont-ils efficaces ?

Oui, ils le sont. Il en existe de plusieurs sortes, certains uniquement mécaniques, d’autres électriques comme les déboucheurs à haute pression par exemple. Cependant, ils représentent un investissement de départ non négligeable.

Inutile donc d’en acquérir un sauf si vos canalisations se bouchent régulièrement, ou si vous souhaitez réellement faire un entretien régulier et minutieux de vos canalisations vous-même.

Peut-on déboucher une canalisation avec du coca ?

Oui, vous pouvez, ça fonctionne ! Le Coca Cola est connu pour son acidité, il peut donc dissoudre les graisses et autres éléments qui bouchent votre évier ou votre canalisation. Par ailleurs, les bulles créent une émulsion qui amplifie la réaction. Pour un maximum d’efficacité, vous pouvez aussi ajouter du sel et du vinaigre, à peu près dans les mêmes proportions.

Astuce du professionnel

N’hésitez pas à tester plusieurs astuces si la première que vous tentez ne fonctionne pas du premier coup. Tout dépendra du niveau d’obstruction de votre canalisation. Si vous avez tout tenté mais que rien n’y fait, alors il faudra songer à faire appel aux services d’un professionnel. Dans tous les cas, n’attendez pas trop longtemps pour agir.

Nous espérons que ces astuces vous seront utiles, n’hésitez pas à partager votre expérience ou poser vos questions dans les commentaires.