Un déodorant est un produit cosmétique appliqué sur le corps afin de limiter l’apparition de transpiration (traces de sueurs, mauvaises odeurs…). Toutefois, les produits mis en vente dans le commerce contiennent des substances nocives pour l’organisme, comme les perturbateurs endocriniens. L’idéal est donc de maîtriser les étapes de sa fabrication et de le faire soi-même, afin de n’utiliser que des substances naturelles et non nocives

Retrouvez ci-dessous quelques recettes efficaces et éprouvées pour les inconditionnels du DIY (Do it Yourself) et des ingrédients naturels. Vous découvrirez également dans ce guide, quelques conseils et recommandations qui vous guideront pour réaliser votre déodorant maison.

Recettes de grand-mère pour faire votre propre déodorant maison

Il existe de nombreuses recettes de grand-mère pour fabriquer votre déodorant. Cet article réunit pour vous des méthodes réalisables avec des ingrédients accessibles. Ce guide mise donc sur la simplicité et la facilité pour la réalisation d’un produit cosmétique naturel et efficace. Vous pouvez bien entendu personnaliser votre recette en jouant sur la quantité et les parfums.

1 – Fabrication d’un déodorant solide


Si vous préférez utiliser un déodorant sous forme solide, voici une recette adaptée qui combine 5 ingrédients. Le bicarbonate de sodium est une excellente base pour les déodorants maison. C’est un désodorisant naturel. Le beurre de karité possède des propriétés apaisantes et hydratantes, tandis que l’argile blanche purifie la peau.

Ces ingrédients sont donc bénéfiques pour cette dernière. La cire d’abeille permet de solidifier le mélange. L’huile essentielle d’arbre à thé est connue pour ses propriétés à la fois antiseptiques mais aussi antibactériennes. Elle permet donc de lutter contre l’apparition d’odeurs de transpiration. 

Savon solide au beurre de karité

Difficulté : facile

Temps de préparation : 1 heure

Efficacité : 5/5

Quantité : 2 petits blocs de la taille d’une moule à muffin de volume moyen


Ingrédients pour la préparation de deux pains de déodorant

  • 6 cuillères à soupe de beurre de karité bio 
  • 5 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium 
  • 5 cuillères à soupe d’argile blanche 
  • 3 cuillères à soupe de cire d’abeille bio 
  • 2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé

Préparation du déodorant solide

  • Faire fondre le beurre de karité et la cire d’abeille bio dans une casserole (au bain-marie). Dès que le mélange est fondu et complètement homogène, ajoutez-y progressivement la poudre d’argile tout en remuant. 
  • Mélangez le tout jusqu’à la formation d’une crème lisse. Toujours dans le bain-marie, ajoutez ensuite le bicarbonate de sodium. Ôtez le mélange du bain-marie lorsqu’il est devenu parfaitement homogène.
  • Ajoutez les huiles essentielles si vous le souhaitez et continuez de remuer. Pour obtenir deux blocs de déodorants, reversez la composition obtenue dans deux petits moule, puis placez- les au frigo. C’est tout, votre déodorant solide, DIY et écologique est prêt.

Utilisation du déodorant solide 

  • Dès qu’il est solidifié, vous pouvez le conserver dans un récipient adapté. Vous pourrez ainsi l’emporter partout où vous souhaitez. En cas de besoin, appliquez une quantité suffisante au niveau des aisselles, à la main. Ensuite, massez jusqu’à absorption totale du produit et le tour est joué.

2 – Fabrication d’un déodorant pâteux


La texture d’un déodorant maison est importante.  Il est possible de réaliser un déodorant maison sous forme solide, liquide ou pâteuse, si cela vous convient mieux. En effet, certaines personnes trouvent cette forme plus facile à appliquer. 

Pour confectionner un déodorant maison sous forme pâteuse, vous pouvez reproduire la recette précédente, en retirant simplement la cire d’abeille bio des composants.

En effet, la cire d’abeille bio joue le rôle d’un agent de texture. Elle permet aux ingrédients de rester compact et de ne pas fondre à température ambiante. C’est un solidifiant.

Vous pouvez, en outre, remplacer le beurre de karité bio par de l’huile de coco bio par exemple. Cette recette est tout aussi efficace que la précédente. Cependant, le mode de conservation de ce déodorant diffère. Il est préférable de le conserver dans un petit pot, dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

 

deodorant pateux a l'huile de coco

Difficulté : facile 

Temps de préparation : 1 heure

Quantité : 1 boîte 

Efficacité : 5/5

3 – Fabrication de déodorant liquide


Les déodorants maison sous forme liquide sont particulièrement plébiscités. En effet, ils peuvent être appliqués à l’aide d’un spray, ce qui ajoute une note positive sur le plan pratique. 

Fabrication de deodorant liquide

Difficulté : facile

Temps de préparation : 15 minutes 

Quantité : 1 bouteille de spray 

Efficacité : 5/5


Ingrédients pour la préparation d’une bouteille de spray de déodorant liquide

  • 9 cuillères à soupe d’hydrolat d’hamamélis 
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium 
  • 2 cuillères à café de gel d’aloe vera 
  • 10 gouttes de conservateur bio 
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa 
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande

Préparation du déodorant liquide

  • Mélangez les divers ingrédients qui entrent dans la composition de cette recette dans un bol. Ajoutez les huiles essentielles en dernier. Versez le tout dans un flacon à pompe, puis secouez très fort, afin que le mélange soit parfaitement homogène.
  • Conservez le flacon à l’abri dans un endroit sec et sombre pendant 3 mois maximum.

Utilisation du déodorant liquide

  • Secouez énergiquement le mélange et appliquez quelques gouttes du déodorant sur vos aisselles chaque matin.  
  • Attention : l’utilisation d’huiles essentielles est fortement déconseillée en cas de grossesse. Il est recommandé de vous informer auprès d’un spécialiste (médecin aromathérapeute ou pharmacien), avant utilisation. Vous avez la possibilité de  les remplacer par des essences douces de citron ou de lavande, dans cette recette. Ces dernières sont autorisées pendant la grossesse et l’allaitement.

4 – Fabrication d’un déodorant en poudre


Pourquoi ne pas concevoir un déodorant maison en poudre ? Tout dépend de votre préférence, car les recettes présentées dans ce guide sont toutes efficaces. Voici une recette très simple de déodorant maison en poudre.

deodorant en poudre

Difficulté : facile

Temps de préparation : Une minute

Quantité : 1 pot

Efficacité : 5/5


Ingrédients pour la préparation d’un pot du déodorant en poudre

  • 200 g de bicarbonate de sodium 
  • 100 g de Maïzena 
  • 1 brin de lavande séchée

Préparation du déodorant en poudre

  • Cette étape est plutôt simple à exécuter. Il suffit de verser les différents composants dans un pot. Il est tout de même nécessaire de hacher finement le brin de lavande. Refermez le pot et secouez énergiquement de sorte à avoir un mélange homogène.

Utilisation du déodorant en poudre

  • Pour appliquer ce déodorant, enfilez un gant, mouillez-le légèrement. Prenez une petite quantité de déodorant maison avec le gant à la main. Appliquez-la ensuite sous vos deux bras et habillez-vous.
  • Des déodorants maison naturels simples
  • Saviez-vous qu’un simple produit peut être utilisé comme un  déodorant à part entière ? En effet, certaines substances permettent de lutter contre la transpiration.

4 Produits naturels pour un déodorant en 1 minute

Saviez-vous qu’un simple produit peut être utilisé comme un  déodorant à part entière ? En effet, certaines substances permettent de lutter contre la transpiration.

1 – Le bicarbonate de sodium

Le bicarbonate de sodium possède des propriétés désodorisantes puissantes. Il est d’ailleurs utilisé dans de nombreux produits d’entretien. 

Il possède également des propriétés pour réduire l’humidité, absorber la transpiration et neutraliser des odeurs. L’inconvénient majeur, dans le cadre de soins dermatologiques, est que les personnes ayant une peau très sensible peuvent développer des irritations, en cas d’utilisation de bicarbonate. Dans ce cas de figure, il est donc déconseillé d’en utiliser.

  • Difficulté : facile 
  • Temps de préparation : quelques secondes  
  • Quantité : 1 application 
  • Efficacité : 5/5.

Préparation et utilisation du bicarbonate

Comme stipulé plus haut, cette recette requiert uniquement l’utilisation de la poudre du bicarbonate de sodium. Pour une application, une pincée de bicarbonate suffit, approximativement. Appliquez le produit déposé dans le creux de votre main, puis étalez-le doucement de façon circulaire, au niveau des aisselles.  

Inconvénient : étant donné l’aspect poudreux du bicarbonate de sodium, vous risquez de tacher vos vêtements, en l’utilisant comme déodorant.

2 – Le citron

Le citron est un ingrédient utilisé dans de nombreux soins cosmétiques. Ses vertus sont nombreuses et on le retrouve sous différentes formes. Le citron naturel aide à lutter contre les mauvaises odeurs, mais pas seulement. Il présente des propriétés antibactériennes et antifongiques.

  • Difficulté : facile 
  • Temps de préparation : 1 minute 
  • Quantité : 1 application 
  • Efficacité : 5/5  

Préparation et utilisation

Laver le citron proprement et découper deux quartiers (utiliser du citron bio). Frottez en douceur un quartier de citron sur chaque aisselle et patientez quelques minutes le temps que cela sèche. Vous pouvez ensuite vous habiller et démarrer votre journée.

3 – L’huile de coco bio

L’huile de coco entre aussi dans la composition de nombreux produits désodorisants maison.  Elle possède notamment des propriétés apaisantes, antibactériennes et hydratantes. Par rapport au bicarbonate de sodium et au citron, elle représente une meilleure alternative pour les peaux sensibles. 

  • Difficulté : facile 
  • Temps de préparation : quelques secondes 
  • Quantité : 1 application 
  • Efficacité : 3/5

Préparation et utilisation

Versez une petite quantité d’huile de coco dans votre main et appliquez-la sur votre aisselle à l’aide de mouvements circulaires. Massez doucement, comme s’il s’agissait d’une crème corporelle. Une fois que l’huile de coco est complètement absorbée, laissez sécher quelques minutes et répétez l’opération sous l’autre bras.

4 – Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont souvent utilisées pour parfumer les recettes des déodorants maison. Pourtant, ce n’est pas leur unique rôle.  Les huiles essentielles possèdent de nombreuses propriétés : antifongiques, antibactériennes, antiseptiques… Elles doivent toutefois être utilisées avec précautions, car elles sont dermocaustiques (c’est-à-dire qu’elles provoquent des démangeaisons cutanées, rougeurs et irritations). Elles doivent donc généralement être associées à une huile végétale avant application.

De plus, si vous décidez d’employer une huile essentielle, Il est conseillé de demander l’avis d’un dermatologue. En effet, elles ne peuvent pas être appliquées chez les jeunes enfants ou chez les femmes enceintes ou allaitantes.

L’huile essentielle de palmarosa peut s’utiliser seule contrairement à d’autres.  Elle bloque la prolifération des bactéries et est préconisée dans le cadre du traitement de certains troubles cutanés (eczéma, acné ou mycoses de la peau). Elle régule la production de sébum (film hydrolipidique qui intervient dans l’hydratation de la peau). Elle est utilisée comme un déodorant efficace.  De plus, elle dégage un parfum fleuri et ne laisse pas de traces sur les vêtements. 

  • Difficulté : facile 
  • Temps de préparation : 1 minute
  • Quantité : 1 application
  • Efficacité : 4/5

Préparation et utilisation

Appliquez une goutte d’huile essentielle de palmarosa sur chaque aisselle. Il est important de masser lentement jusqu’à ce qu’elle pénètre entièrement la peau. Répétez ainsi sur l’autre aisselle.

Où trouver les ingrédients pour la fabrication des déodorants maison ?

Pour préparer vos déodorants maison, vous devez vous fournir en ingrédients ou matériel de conservation. De manière générale, vous pouvez trouver vos composants dans :

  • les pharmacies ou les parapharmacies
  • les magasins bio  
  • les centres de beauté et d’esthétique
  • les centres commerciaux
  • les sites spécialisés.

Sachez qu’il existe également des kits de préparation de déodorants maison. Ils varient selon la composition des produits, ainsi que les parfums souhaités. Vous en trouverez sur les sites spécialisés au DIY.

Pourquoi fabriquer son déodorant maison ?

Si les raisons personnels varient selon les individus, on peut comprendre toutes les considérations qui peuvent pousser tout un chacun à fabriquer son déodorant maison.

Prendre soin de sa santé

Les considérations environnementales bouleversent les modes de consommation actuels.  Pour de plus en plus d’individus, consommer des produits d’origine biologique et naturelle est un facteur essentiel pour préserver sa santé. Les déodorants mis à disposition dans le commerce contiennent des produits nocifs tels que les sels d’aluminium, des parabènes, de l’alcool, etc.

Certains de ces composants sont susceptibles d’entraîner des perturbations endocriniennes, ou autres pathologies :

  • les sels d’aluminium : ils entrent dans la composition de nombreux déodorants industriels. Utilisé pour bloquer l’émission de la transpiration, il serait à l’origine de maladies comme la maladie d’Alzheimer, le cancer du sein, de maladies osseuses, cardiaques et hématologiques.
  • les parabènes sont des conservateurs très efficaces, mais qui sont fortement soupçonnés d’être cancérigènes. Ils ont été identifiés comme perturbateurs endocriniens. Il est donc conseillé d’éviter les produits qui en contiennent.
  • l’alcool  qui joue également un rôle de conservateur. Il peut provoquer des rougeurs, irritations, notamment chez les sujets à peau sensible
  • le triclosan et le phénoxyéthanol sont des conservateurs eux aussi. Le principal effet néfaste entraîné par l’intégration de ces derniers est le fait qu’ils jouent le rôle de perturbateurs endocriniens. 

La liste des éléments nocifs que l’on retrouve dans les déodorants industriels est assez conséquente. De plus, il faut noter que les produits chimiques contenus dans la majorité des déodorants anti-transpirants réduisent la transpiration en bouchant les pores de la peau. Ce qui s’avère néfaste pour cette dernière. 

Ces différentes découvertes ont entraîné une défiance du public envers les produits industriels. En contrôlant les composants de votre déodorant maison, vous êtes assurés de n’utiliser que des produits bénéfiques pour votre peau et votre santé. Ce qui n’est pas négligeable.

Toutefois, vous devez vous assurer de ne présenter aucune allergie à l’un d’eux, avant application. Un simple test cutané suffit pour cela (appliquer une toute petite quantité de produit sur une partie du corps 48 h avant). C’est de cette façon que vous pouvez concevoir un déodorant maison absolument soucieux de votre santé.

Les considérations écologiques

De nombreuses sources de pollution découlent des processus de production des déodorants industriels. Les emballages et contenants ne sont pas forcément biodégradables.  Ce qui entraîne une production de déchets considérable, comme nous l’avons déjà précisé. De plus, la production à la chaîne de ces produits industriels impactent négativement l’environnement (émission de gaz à effets de serre).

Ainsi, le fait de ne pas se procurer ces produits représente un geste de écologique véritable, en limitant la production de déchets et en limitant l’émission de gaz nocifs.

Faire des économies

Contrairement aux idées reçues, utiliser des produits naturels, biologiques permet de réaliser de grosses économies au quotidien. En effet, en préparant vos déodorants maison, vous utilisez de moindres quantités. De plus, une simple préparation (un pot) peut durer plusieurs mois. Sur un plan budgétaire, c’est un facteur à prendre en considération. En confectionnant vos déodorants maison,  vous obtenez un produit sûr, de qualité supérieure pour un moindre coût.

FAQ

Comment conserver un déodorant fait maison ?

Un déodorant maison se conserve à une température avoisinant 20 °C, à l’abri de la lumière. Il est préférable de le conserver dans un récipient hermétiquement fermé.  Cela permet de préserver ses propriétés pendant plusieurs mois. 

Par ailleurs, sachez que dans les rayons, vous pouvez trouver des ingrédients bio qui jouent le rôle de conservateur.  N’hésitez pas à demander conseil auprès des vendeurs en parapharmacie ou dans les magasins bios dans lesquels vous vous fournissez.

Où trouve-t-on les contenants des déodorants maison ?

Vous n’avez pas d’excuse pour ne pas fabriquer vos déodorants maison. Les récipients sont les choses qui manquent le moins. Vous pouvez les trouver dans les commerces, quel que soit ce que vous décidez d’acheter :

  • Une boîte hermétique
  • Un flacon à pompe
  • Un étui stick
  • Un roll-on
  • un flacon spray

Si vous achetez un coffret pour la réalisation de votre recette, vous n’avez pas de soucis à vous faire. Un récipient doit être contenu dans le pack.

Vous avez également la possibilité de réutiliser le contenant de votre ancien déodorant. C’est plutôt pratique. 

La pierre d’alun est-elle recommandée ou non ?

La pierre d’alun représente une alternative intéressante aux déodorants industriels. Cette pierre naturelle, composée principalement de sulfate de potassium, se présente comme un cristal clair. Il suffit de la passer plusieurs fois sous le bras, après humidification pour l’utiliser comme déodorant. Son efficacité varie selon les individus. Cependant, il faut faire attention lorsque vous vous en procurez. En effet, il existe trois sortes de pierres d’alun : 

  • la pierre d’alun naturelle (extraite dans les carrières)
  • la pierre d’alun de synthèse (composée de sulfate d’ammonium ou d’aluminium hydroxyde)
  • la pierre d’alun reconstituée (créée à l’aide d’opérations chimique)

Les pierres d’alun de synthèse peuvent contenir de l’aluminium et c’est justement cette substance que vous souhaitez éviter en fabriquant des déodorants maison. Assurez-vous donc qu’il s’agit rigoureusement de potassium alun, lorsque vous achetez une pierre d’alun.